Ostéomalacie

Ostéomalacie : Définition

L’ostéomalacie est une décalcification osseuse généralisée de l’adulte et de la personne âgée, due à une insuffisance de fixation du calcium et du phosphore.

Publicité
Les os ont besoin de calcium et de phosphore pour rester sains et solides, mais ils ont également besoin de vitamine D pour pouvoir absorber ces deux minéraux. Sans cette vitamine, les os peuvent devenir à terme mous et flexibles.

Ce phénomène est appelé 'rachitisme' lorsqu’elle est diagnostiquée chez l’enfant.

Ostéomalacie : Causes

L’ostéomalacie est causée par une carence en vitamine D dans le corps. Au rang des causes les plus souvent retenues, on retrouve:

- Une insuffisance d’apport de vitamine D dans l’alimentation.

- Des troubles rénaux empêchant l’absorption de la vitamine D par l’organisme

- Un défaut d’absorption intestinale de la vitamine D: diarrhées chroniques (maladie coeliaque, intolérance au gluten), maladie intestinale inflammatoire (maladie de Crohn…), maladie du pancréas…

- Une gastrectomie (ablation plus ou moins importante de l’estomac)

- Une gastrite (inflammation de la muqueuse de l’estomac)

- Une exposition insuffisante au soleil

- De certains médicaments (notamment prescrits en cas d’épilepsie)

- De diabète

- Une forme héréditaire rare d’ostéomalacie: l’hypophosphatémique (perte très importante de phosphore)

- Une tumeur

- Une intoxication de l’os par certaines substances comme le fluor.

Les causes étant très diverses, la liste n’est pas exhaustive.

Ostéomalacie : Symptomes

La maladie se révèle par l’apparition de douleurs osseuses diffuses qui prédominent au niveau du bassin, dans le dos (au niveau des omoplates), le sacrum, le thorax. Parfois, il n’y a aucun symptôme.

La maladie est détectée au cours d’un examen sanguin ou radiologique. Chez certaines personnes, on remarque un tassement de la colonne vertébrale au niveau des vertèbres dorsales et lombaires, ou des difficultés à marcher (atteinte du bassin) l’obligeant à se déplacer à petits pas en se dandinant (marche en canard).

La mauvaise absorption du calcium peut entraîner des spasmes musculaires, des crampes, des engourdissements et des picotements au niveau des membres.

Ostéomalacie : Prévention

Si l’ostéomalacie a pour origine une carence en vitamine D, il est conseillé d’en augmenter sa consommation. Soit par supplémentation, soit en choisissant certains aliments particulièrement riches en cette vitamine comme le saumon, les sardines et crevettes, l’huile de foie de morue, le jaune d’œuf… Les spécialistes conseillent aux sujets atteints de l’ostéomalacie de s’exposer régulièrement au soleil pendant de courtes durées (10 à 15 minutes) car cette exposition entraîne une fabrication de vitamine D par l’organisme.

Ostéomalacie : Examens

En cas de suspicion d’ostéomalacie, le médecin s’informe en général des antécédents médicaux et du mode de vie du patient. Des informations importantes car elles permettent de déterminer la quantité de vitamine D apportée par le régime alimentaire ou l’exposition au soleil.

Le diagnostic est complété par une analyse de sang pour mesurer les taux de calcium et de phosphore (en général bas), une analyse d’urine, des radiographies des os pour mettre en évidence des fissures osseuses appelées stries de Looser-Milkmann (les os concernés par ces stries sont le col du fémur, le tibia, les côtes, les omoplates) ou des déformations (vertèbres qui se tassent, l’os iliaque au niveau du bassin qui s’aplatit). Un scanner de la moelle épinière, et le cas échéant une biopsie des os (prélèvement de tissu) peuvent compléter les examens.

Si l’ostéomalacie est confirmée, le médecin devra en rechercher la cause car il peut s’agir d’une incapacité de l’organisme à absorber la vitamine D, de problèmes rénaux, intestinaux ou gastriques, ou d’une toute autre maladie.

Ostéomalacie : Traitements

Le traitement repose sur la prise d’un apport concentré de vitamine D, d’un supplément de calcium, ainsi que sur la prise en charge de la cause.
Deux types de vitamine D sont utilisés: colécalciférol ou ergocalciférol. La prescription dure jusqu’à la guérison et jusqu’à ce que le taux de calcium et de phosphores dans le sang soit de nouveau normal.

Certains spécialistes utilisent des doses élevées de vitamines pour compenser la mauvaise absorption par les voies digestives. Mais cette pratique est à surveiller car un surdosage en vitamine peut être dangereux pour l’organisme avec une intoxication par la vitamine D.

Une alimentation riche en vitamines D à base de saumon, de sardines et crevettes, d’huile de foie de morue, de jaune d’œuf… ainsi que des bains de soleil de courtes durées (une quinzaine de minutes par jour) sont conseillés.
Si le traitement est adapté, la guérison peut être complète en six mois.

Ostéomalacie : Evolution

La guérison dépend de la cause qu’il faut traiter. L’ostéomalacie par carence ou malabsorption peut guérir en quelques mois avec des suppléments en vitamine D. Les douleurs, la faiblesse musculaire et les fissures de Looser-Milkmann disparaissent.
En général, pratiquement toutes les ostéomalacies répondent favorablement au traitement s’il est bien choisi.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité