Luxation de l'épaule

Luxation de l'épaule : Définition

Il s’agit d’un déboîtement articulaire: la tête de l’humérus (os de l’épaule), sort d’une petite cavité de l’omoplate appelée 'la glène'. Par ailleurs, les muscles et tendons de l’épaule participent à sa stabilité. C’est essentiellement ces éléments qui sont lésés lors de l’accident. Les luxations d’épaule concernent 1,7 % de la population. Dans 95 % des cas, la luxation se fait vers l’avant, on parle de luxation antéro-interne.

Publicité
Luxation de l'épaule : Causes

Lors d’une chute, ou d’un mouvement brutal d’armé contré, vous êtes victime d’une luxation antérieure d’épaule, surtout si vous êtes atteint de la maladie de Marfan.

Luxation de l'épaule : Symptomes

Douleur très forte et impossibilité de bouger le bras. Le bras est en abduction, le coude écarté du corps. L’épaule déformée.

Luxation de l'épaule : Prévention

Aucune

Luxation de l'épaule : Examens

- La palpation

- La radiologie pour confirmer le diagnostic

Luxation de l'épaule : Traitements

La réduction de la luxation s’effectue après avoir administré une prémédication dont le but est de soulager la douleur et de détendre au maximum les muscles avant d’effectuer la traction. En cas d’échec, la réduction pourra se faire au bloc opératoire sous une brève anesthésie générale. Par la, suite le médecin vous immobilisera dans une attelle pendant une durée habituellement de 3 semaines, afin que les lésions puissent cicatriser au maximum. Cela ne pourra pas supprimer totalement le risque de récidive (en moyenne de l’ordre de 50 %). Pendant la période d’immobilisation, on peut réaliser de la rééducation.

Luxation de l'épaule : Evolution

L'évolution immédiate est le plus souvent favorable après une réduction en urgence suivie d'une immobilisation et une rééducation adaptée. L'évolution vers l'instabilité chronique ou récidivante est cependant très fréquente.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité