Laryngite

Laryngite : Définition

La laryngite est une inflammation du larynx, qui provoque une toux sèche, un mal de gorge voire un enrouement important (la voix 'cassée'). Le larynx est un petit conduit, situé au niveau du cou, qui fait le lien entre l'arrière-gorge et la trachée. C'est la partie du corps qui permet de produire les sons et la parole. Il renferme les cordes vocales qui vibrent au passage de l'air, des cartilages et l'épiglotte qui se rabat lors de l’ingestion d’aliments.

Publicité
La laryngite est très fréquente, touchant enfant comme adulte, surtout entre novembre et avril. Elle est le plus souvent bénigne, mais peut cependant devenir grave, voire très grave lorsqu'elle est provoquée par certaines bactéries, et nécessiter un traitement d'urgence, surtout chez les enfants.

Il existe plusieurs types de laryngites. On retrouve les laryngites aiguës qui sont les plus courantes, d'origine virale ou bactérienne et qui guérissent généralement rapidement. Et les laryngites chroniques irritatives dues au tabac ou à la mauvaise utilisation de sa voix qui peuvent durer ou se répéter.

Laryngite : Causes

- La laryngite est une inflammation du larynx souvent due à une infection par des virus ou des bactéries à l’origine de maux de gorge, de rhumes, de la grippe... La rougeole, la coqueluche, la bronchite, la pneumonie sont aussi susceptibles de provoquer une laryngite. Elle peut également être causée par la bactérie Haemophilus influenzae B, mais est devenue exceptionnelle en France depuis la généralisation du vaccin (Pentacoq ®, Infanrix ®...). Dans ce cas, c'est une urgence médicale car elle peut provoquer un oedème très important de l'épiglotte (sous le larynx) et une asphyxie. Une hospitalisation peut alors être demandée.

- La laryngite peut également être due à des allergies, le tabac, des produits irritants (poussières, solvants, pollution atmosphérique...), des efforts vocaux comme après avoir trop crié ou trop chanté, un reflux gastro-oesophagien (régurgitation dans l'oesophage du contenu acide de l'estomac qui entraîne une sensation de brûlure). Très souvent, les symptômes s'améliorent et disparaissent rapidement si la personne évite ce qui a irrité sa gorge.

- Rarement, la laryngite chronique est causée par un cancer de la gorge, ou des tumeurs non cancéreuses.

Laryngite : Symptomes

Tout dépend de la gravité de l'inflammation du larynx. En général, la laryngite se manifeste par un enrouement ou une extinction de la voix, une toux banale et sèche, des chatouillements au niveau de la gorge, une difficulté à avaler parfois, le besoin de se racler souvent la gorge. Ces signes disparaissent en généralement en moins d'une semaine.

Si elle est accompagnée d'autres signes comme un mal de gorge et une légère fièvre (inférieure à 38°C), une infection virale ou bactérienne est généralement en cause.

Lorsque les symptômes persistent, il est question d'une laryngite chronique causée par des facteurs irritants (fumée de cigarette, exposition à des vapeurs toxiques, des substances allergisantes, reflux gastro-oesophagien...).

Une toux plus importante, une forte fièvre, une gêne voire des difficultés respiratoires peut masquer une pathologie plus grave et oblige à une consultation médicale en urgence.

Laryngite : Prévention

La meilleure prévention est d'éviter les irritants comme la cigarette ou de fatiguer excessivement sa voix (chanteur, cri trop fort et trop longtemps, enseignant...).

Les personnes qui utilisent beaucoup leur voix peuvent demander à leur médecin de la faire travailler et rééduquer chez un orthophoniste.

Les personnes qui ont un rhume ou la grippe (infection virale) doivent être particulièrement prudentes pour éviter une laryngite, en s'abstenant de fumer, en évitant de se racler la gorge et en buvant beaucoup d'eau ou de liquides (chauds).

Laryngite : Examens

Lorsque l'enrouement s'accompagne d'une faiblesse de la voix qui persiste pendant plus de trois semaines, le médecin peut pratiquer un examen de la gorge afin d'éliminer la possibilité d'une pathologie plus grave, surtout face à un fumeur. Au cours de cet examen, appelé laryngoscopie, le médecin examine le larynx à l'aide d'un appareil muni d'un miroir et d'une lumière. En fonction des résultats, il pourra prescrire d'autres examens complémentaires comme une analyse sanguine, une radiographie du larynx...

Laryngite : Traitements

Dans la plupart des cas, la laryngite si elle résulte d'un épuisement de la voix ou d'une irritation, peut se traiter à la maison, grâce au repos (éviter de parler, murmurer...) et en buvant beaucoup d’eau pendant quelques jours. Le recours à des pastilles peut aider à soulager la gorge. Le rétablissement est alors spontané.

Dans de rares cas, si elle est due à une infection bactérienne, la prise d'antibiotiques, sur prescription médicale, peut être nécessaire. La plupart des infections sont souvent d'origine virale et ne nécessitent pas de traitement.

Lorsque l'irritation est causée par un reflux d'acide gastrique ou par une allergie, le traitement de ces pathologies permet d'apporter un soulagement rapide. La suppression de la cause comme le tabac permet aussi d'éviter les récidives.

En cas d'inflammation importante de la gorge, des corticoïdes peuvent être proposés. De façon exceptionnelle, une hospitalisation peut aussi être demandée.

Laryngite : Evolution

L'évolution est généralement toujours très bonne.

Lorsque les symptômes persistent au-delà de trois semaines, il est question d’une laryngite chronique. Cette dernière est habituellement provoquée par l’exposition prolongée à des facteurs irritants comme la fumée de cigarettes, le fait de crier ou de chanter trop fort régulièrement, l'exposition à des vapeurs toxiques ou des substances allergisantes...

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité