Arthrite

Arthrite : Définition

L’arthrite est une maladie inflammatoire qui touche les articulations. Cette affection peut être aiguë ou chronique. Elle peut aussi bien toucher une seule articulation que plusieurs, on parle alors de monoarthrite ou de polyarthrite.

Publicité
Statistiques sur l’arthrite
L’arthrite est une maladie assez commune puisqu’elle touche plus de 15 % de la population, notamment dans les pays occidentaux. Cette maladie est à l’origine du plus grand nombre de handicaps dans le monde avec près de 20 millions de personnes se trouvant pratiquement immobilisées par sa faute.
Les personnes les plus souvent concernées sont celles qui ont plus de 65 ans bien que certaines formes d’arthrite comme l’arthrite chronique juvénile touchent les enfants. Par ailleurs, les femmes sont plus souvent victimes de l’arthrite que les hommes.

Les différentes formes de la maladie
Il existe diverses formes d’arthrites, chacune ayant ses propres caractéristiques. On distingue essentiellement les arthrites aseptiques, les arthrites septiques et les arthrites microcristallines, les autres formes d’arthrites étant surtout les arthrites nerveuses qui entraînent une perte de sensibilité de l’articulation touchée.

Arthrite : Causes

Les arthrites aseptiques
Les arthrites aseptiques sont des arthrites qui n’ont pas pour origine une infection microbienne. Elles comprennent les arthrites les plus connues telles que la polyarthrite rhumatoïde (ou PR), la spondylarthrite ankylosante (ou SPA), le rhumatisme articulaire aigu (ou RAA) ou encore l’arthrite psoriasique.
Chacune de ces arthrites aseptiques présente des symptômes spécifiques. Par exemple, la PR touche plusieurs articulations simultanément, en particulier les doigts et les poignets, et évolue pendant de nombreuses années. La SPA, elle, est une arthrite chronique qui concerne surtout le bassin et la colonne vertébrale. Le RAA, qui est très douloureux, touche essentiellement les genoux, les coudes et les chevilles mais est de courte durée. Quant à l’arthrite psoriasique, elle fait son apparition accompagnée d’une poussée de psoriasis.

Les arthrites septiques
Les arthrites septiques sont des arthrites d’origine infectieuse ou virale. Elles peuvent aussi être consécutives à une maladie de Lyme lorsqu’il ne s’agit pas d’arthrite juvénile.
Les arthrites d’origine bactérienne sont principalement dues à des staphylocoques ou à des streptocoques. Les arthrites virales, elles, peuvent être provoquées par le virus de la rubéole et par des hépatites notamment ; elles sont généralement passagères et ne touchent que peu d’articulations. S’il s’agit d’une maladie de Lyme, due à une morsure de tique, on observe en plus de l’inflammation articulaire des symptômes cutanés ainsi que des réactions neurologiques. Enfin, les arthrites chroniques juvéniles sont des arthrites spécifiques qui touchent les enfants de moins de 16 ans et qui ont une origine inconnue.

Les arthrites microcristallines
Les arthrites microcristallines ont pour principale caractéristique d’être extrêmement douloureuses et d’entraîner la formation d’un œdème particulièrement volumineux. Les deux principales arthrites microcristallines sont la goutte, due à un excès d’acide urique, et la chondrocalcinose, due à une présence excessive de pyrophosphate de calcium.

Arthrite : Symptomes

L’arthrite étant une maladie inflammatoire, elle présente les mêmes caractéristiques que toutes les autres inflammations. On retrouve donc un œdème, une chaleur et une rougeur de la ou les zone(s) touchée(s), ainsi qu’une douleur et une raideur articulaire , on parle d'impotence fonctionnelle.
Néanmoins, le mode d’apparition, les symptômes locaux et l’évolution dépendent grandement du type d’arthrite.

Arthrite : Traitements

Il est possible de soigner les arthrites septiques à l’aide d’antibiotiques et les arthrites microcristallines à l’aide de médicaments destinés à lutter contre l’accumulation de cristaux. Certaines arthrites n'ont pas de traitements spécifiques mais seulement des anti-inflammatoires et des corticostéroïdes, pour soulager le malade (c’est notamment le cas de la polyarthrite rhumatoïde). Le membre atteint sera mis au repos.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité