Allergie

Allergie
Publicité

Allergie : Définition

L’allergie est une défense inadaptée et exagérée de l’organisme dirigée contre des substances présentes dans l’environnement proche, normalement inoffensives.

Publicité

Allergie : Causes

Plusieurs allergènes peuvent faire réagir anormalement l’organisme. Les plus fréquents sont les allergènes contenus dans l’air (acariens de la poussière de maison, pollens, squames des animaux domestiques…) et dans l’alimentation (arachide, lait de vache, œufs, noix, crustacés….). Parmi les autres allergènes moins courants, on peut citer les médicaments, le latex, le venin d’insectes.

Allergie : Symptomes

Selon l’allergène en cause, différents symptômes peuvent caractériser une allergie. Il peut s’agir de plaques rouges ou blanches, de démangeaisons, de gonflements, de troubles digestifs (vomissements, diarrhées, nausées…) en cas d’allergie alimentaire. De nez bouché, qui coule, d’éternuements incessants en cas d’allergie à la poussière, aux poils d’animaux, aux pollens, aux moisissures. De rougeurs, d’eczéma en cas d’allergie à un produit cosmétique. Quand la réaction allergique se généralise à tout l'organisme, c'est le choc anaphylactique. Dans des cas heureusement très rares, cela peut être une réaction très violente avec oedèmes (gonflement du visage et parfois de la gorge), pouvant entrainer une chute de la tension arterielle et un arrêt cardiaque avec un risque vital. Ces réactions peuvent être provoquées par des allergies médicamenteuses, alimentaires, ou au venin de guêpes ou d'abeilles.

Allergie : Prévention

Le tabac provoque une inflammation des voies respiratoires qui augmente la gravité des symptômes. Pour éviter la présence d’allergènes respiratoires dans la maison (acariens, moisissures, cafards…) il faut garder son environnement sain (aération et ménage fréquents et réguliers). Il est ainsi conseillé de maintenir une température intérieure en dessous de 20°c.
Pour mieux contrôler les allergies aux pollens, informez-vous sur les périodes de pic de concentration dans l’air. Pendant ces périodes, évitez le port des lentilles et lavez-vous les cheveux tous les jours pour éviter d’en garder sur vous la nuit.

Allergie : Examens

En cas de réactions immédiates, les médecins utilisent des prick-tests pour poser le diagnostic. On applique des gouttes d’allergènes sur le bras et on fait une minuscule piqûre à travers chaque goutte. S'il y a une allergie, une petite rougeur apparaît. Le résultat est lu après un quart d’heure. Un dosage sanguin peut aussi être effectué pour confirmer l’allergie.

Allergie : Traitements

Le traitement d’une allergie consiste déjà à retirer le plus possible l’allergène ou les allergènes de l’environnement du patient. Des médicaments anti-allergiques peuvent être prescrits : anti-histaminiques, pafois cortisone sous forme locale (gouttes nasales), traitements inhalés en cas d’asthme... Une "désensibilisation" peut être envisagée pour certains allergènes (acariens, pollens, chat et chien). Elle se pratique en général par gouttes sous la langue. Ces traitements ont fait la preuve de leur efficacité et sont généralement bien tolérés.

Allergie : Evolution

Si elle est bien cernée par le milieu médical, puis traitée en prévention ou en curatif, une allergie est le plus souvent bien contrôlée par les traitements.
Attention : On peut devenir allergique à tout âge (une exposition répétée à certains allergènes peut provoquer à la longue des réactions). L’intensité des symptômes peut varier selon l’environnement : par exemple une rhinite allergique est accentuée par la fumée de cigarette ou le niveau élevé de pollution extérieure.
L’asthme peut apparaître chez le très jeune enfant, sous forme de bronchiolites récidivantes ou de toux persistante. Chez l’enfant plus grand, les crises sont plus nettes. C’est pourquoi en cas de doute, il faut consulter dès le plus jeune age.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité