Paprika

Paprika : Intérêt nutritionnel

Riche en potassium : cette épice rouge possède des qualités nutritives exceptionnelles ! Sa quantité de potassium pour 100g avoisine les 2 500mg ! Le paprika couvre un tiers des besoins en magnésium, présente une bonne quantité de phosphore (345mg/100g) et détient une quantité non négligeable de calcium (177mg/100g). Il est également riche en fibres, ce qui en fait un atout dans l’alimentation quotidienne.

Publicité
Riche en vitamines : à cela s’ajoute la présence de douze vitamines, dont les plus importantes pour l’organisme, le bêta-carotène, la vitamine K et la vitamine C, qui stimulent l’organisme en agissant comme tonifiant ou comme régulateur du métabolisme. La vitamine C a d’ailleurs été isolée pour la première fois par un chimiste hongrois en 1937 dans des cosses mûres de paprika.

Paprika : Son histoire

Comme de nombreux aliments de ce type, le paprika a été découvert lors de la colonisation de l’Amérique latine par les Espagnols. Le paprika est en effet cité dans des écrits de botanistes dès le XVIIe siècle. Rapportée en Europe, cette épice est rapidement adoptée, car elle résiste bien aux conditions climatiques européennes. Facile à cultiver, elle correspond alors aux attentes des habitants de l’époque. Aujourd’hui, le paprika est utilisé dans toute sorte de préparation.

Famille

Epices.

Le paprika est une poudre obtenue à partir du piment doux ou poivron (solanacées).

Paprika : Sa production

L’Espagne est le premier producteur en Europe ; et en Asie, l’Inde. En Afrique, les pays producteurs sont le Zimbabwe et la Zambie. Enfin, la Hongrie est aussi un pays producteur historique.

Saison

Le paprika en poudre se retrouve aujourd’hui très facilement dans le rayon des épices des supermarchés. Mais si l’on préfère consommer le piment doux sous sa forme fraîche, il est facile de trouver toute l’année des piments frais dans le commerce.

Conseils d'achats et d'utilisation

Pour le conserver efficacement, il doit être conservé à l’abri de la lumière et de l’humidité, dans un endroit frais et sec. Le paprika ne doit jamais être frit et doit en revanche toujours être introduit en cours de cuisson pour rehausser le goût du plat ou pour parfumer.

Recettes

-Tomates farcies à l'orientale

-Cuisses de lapin aux pruneaux

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité