Moule

Moule : Intérêt nutritionnel

Riche en protéines, en fer et en oligo-éléments, la moule est excellente pour la santé ! Elle apporte également une quantité intéressante de cuivre (150% des apports journaliers recommandés dans 100g), de vitamine B2 (13% des AJR dans 100g), B9, B12, de phosphore, de sélénium. Sans oublier de précieux omégas 3 pour la santé cardio-vasculaire !

Publicité
Moule : Son histoire

La technique d'élevage de moules sur pieux de bois (mytiliculture) aurait été découvert au XIIIe siècle par un Irlandais du nom de Patrick Walton. Après avoir fait naufrage, il aurait nagé jusqu'aux rives de la Charente puis aurait lancé un filet pour attraper des poissons et se nourrir. Il aurait alors remarqué que des moules s'accrochaient aux morceaux de bois tenant son filet. C'est ainsi que naquit la moule de bouchot (du celte "bout" pour "clôture" et "chao" pour "bois") . Le premier site de mytiliculture est née en 1246 sur la côte Atlantique française. L'élevage à grande échelle n'a commencé que dans les années 1950. Aux Etats-Unis, la moule n'a intéressé qu'à partir des années 1970. On lui préférait l'huître et la palourde.

Famille

Mytilidés.

Moule : Sa production

On compte plusieurs espèces de moules : la moule commune et la moule méditerranéenne de France, et la moule d'Espagne (plus grosse et orange vif). Les moules consommées en France proviennent de la mytiliculture. Les gisements naturels de Barfleur et de Noirmoutier ne sont pas toujours exploités. La moule peut être cultivée de différentes façons : sur des pieux de chêne enfoncés à moitié dans la mer, à plat (comme les huîtres), sur cordes et sur filières (culture française récente). Les Français consomment deux fois plus de moules que ce qu'ils produisent, le reste est importé de Hollande et d'Espagne.

Saison

Automne, hiver.

Conseils d'achats et d'utilisation

Il faut compter environ 800g de moules par personne (plat principal). Les moules doivent être achetées brillantes, humides et vivantes. Elles doivent être consommées 3 jours après la date d'expédition. Il ne faut jamais les faire tremper et toujours jeter celles qui sont ouvertes ou trop légères. Les moules s'ouvrent à la chaleur lors de la cuisson. Certaines peuvent se manger crues comme les moules d'Espagne.

Précautions

Les moules représentent des filtres qui concentre les substances en suspension dans l'eau. Certaines peuvent donc se révéler toxique. Il faut uniquement consommer celles venant des parcs et munies d'un certificat sanitaire précisé sur les cagettes.

Recettes

Moules marinières et fondue de poireaux
Soupe de Saint-Jacques et de moules

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité