Conséquences du diabète : la microangiopathie

Conséquences du diabète : la microangiopathie©iStock

Le diabète sucré doit être surveillé de près car il peut entraîner de graves complications, telles que la polynévrite diabétique, une lésion au niveau des nerfs périphériques. La microangiopathie fait également partie des possibles conséquences du diabète. La prévention repose sur l’élimination des facteurs de risque.

Publicité

La microangiopathie, une complication fréquente du diabète

La microangiopathie est une pathologie caractérisée par une atteinte des petits vaisseaux sanguins. Comme la plupart des conséquences du diabète, elle est provoquée par l’excès de glucose dans le sang (hyperglycémie). Les lésions peuvent concerner plusieurs organes, dont la rétine (rétinopathie diabétique) et le rein (néphropathie). Il n’existe toutefois aucun traitement particulier contre les microangiopathies. Les patients doivent éliminer les facteurs aggravants, tels que la consommation excessive d’alcool, l’hypertension, l’obésité et la sédentarité. La prévention permet aussi d’éviter de graves complications, comme la perte totale de la vision et l’insuffisance rénale.

Publicité

Les autres complications du diabète

A long terme, le diabète altère le fonctionnement de plusieurs organes et est à l’origine d’autres complications : neuropathies, troubles de la circulation sanguine, infections à répétition, prédisposition aux maladies cardio-vasculaires (AVC, infarctus du myocarde)… Le taux d’acidité du sang peut, en outre, devenir anormalement élevé. On parle alors d’acidocétose diabétique. Il s’agit d’une complication très grave qui peut conduire au coma diabétique.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité