Diabète insipide ou diabète sucré : la différence

Diabète insipide ou diabète sucré : la différence©iStock

Contrairement aux apparences, le diabète sucré et le diabète insipide n'ont en commun que le "diabète", car il s'agit en fait de deux pathologies totalement différentes, mis à part peut-être que toutes deux provoquent une soif intense et des mictions abondantes. Tour d'horizon.

Publicité

Le diabète insipide, qu'est-ce que c'est ?

Beaucoup plus rare que le diabète sucré, cette maladie endocrinienne se caractérise par l'incapacité des reins à concentrer les urines, ce qui génère, de fait, une polyurie (urines abondantes). Les pertes hydriques plus importantes que la moyenne sont alors compensées par une consommation excessive d'eau ou de liquides. Le patient ressent ce que l'on qualifie, dans le langage médical, une soif impérieuse. Il boit constamment, même la nuit. Généralement causé par un déficit de l'hormone ADH, le diabète insipide peut ainsi considérablement altérer le sommeil et, plus encore, la vie quotidienne des malades.

Publicité

Le diabète sucré, qu'est-ce que c'est ?

On regroupe sous la terminologie "diabète sucré" les différents troubles qui affectent l'assimilation et l'utilisation des glucides d'origine alimentaire. Il existe deux grandes familles de diabète : le diabète de type 1 (diabète insulinodépendant) et le diabète de type 2 (diabète non insulinodépendant). On peut également distinguer le diabète gestationnel qui, lui, ne survient qu'au cours de la grossesse. Dans tous les cas, le diabète résulte d'une carence en insuline. Contrairement au diabète insipide, les urines, bien qu'étant aussi abondantes, sont fortement concentrées en sucres.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité