Bicarbonate pour avoir les dents blanches : les dangers

Publicité

Le bicarbonate de soude est réputé être une solution naturelle pour avoir les dents blanches. Mais son utilisation ne serait pas sans danger pour l’émail des dents. Doit-on pour autant renoncer aux dents blanches par bicarbonate ? Tout est dans la question du principe de précaution, qui réside notamment dans la fréquence de son emploi.

Publicité

Les dents blanches : un véritable engouement

La blancheur de nos dents dépend de notre patrimoine génétique, du contraste entre nos dents et nos gencives, notre peau. Et de notre consommation de café, thé, vin rouge, tabac. Avec l’âge, l’émail protecteur s’use, se fissure, devient rugueux, sensible aux taches et aux plaques de tartre... Bars à sourire, blanchiment pratiqué chez le dentiste, les dents blanches sont devenues un marché parfois très onéreux. Certains se tournent vers le bicarbonate de soude, une recette maison plus économique !

Publicité
Dents blanches au bicarbonate de soude : les risques

Le bicarbonate de soude, ou bicarbonate de sodium, est composé de particules très fines aux propriétés abrasives et antibactériennes. Souvent utilisé comme un produit ménager, saupoudré sur notre brosse à dents, il agit comme un décapant. Pour éliminer les taches et dissoudre le tartre, donc rendre les dents plus blanches. Mais cet abrasif doux utilisé trop souvent risque aussi d’éliminer l’émail, de façon irréversible. Et de modifier le taux d’acidité de notre salive, encourageant la prolifération de bactéries.

Dents blanches et bicarbonate : une question de fréquence

Le bicarbonate de soude est moins nocif pour les dents que le peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) utilisé dans les bars à sourire. Mais il ne faut pas y recourir tous les jours pour blanchir les dents. Ses plus fervents défenseurs recommandent son usage 1 fois par semaine ou tous les 10 jours, les médecins préconisant plutôt un emploi 1 à 2 fois par mois.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité