Contraception : qui peut mettre un implant ?

Contraception : qui peut mettre un implant ?©iStock

A l'inverse du patch contraceptif qui se place sur la peau, l'implant contraceptif est un dispositif de contraception hormonale qui doit être inséré sous la peau. Découvrons ses principaux atouts, et à qui s’adresser pour le mettre en place.  

Publicité
Publicité

Les atouts de l'implant contraceptif

Commercialisé en France depuis 2001, l’implant contraceptif est utilisé depuis plus de 30 ans dans les pays en voie de développement. Il s’agit d’un moyen de contraception féminine qui diffuse en continu une hormone progestative, pendant une durée maximum de trois ans. Cette hormone agit à différents niveaux : elle amincit la paroi utérine appelée endomètre afin d’empêcher la nidification, elle épaissit la glaire cervicale qui représente alors une véritable barrière infranchissable par les spermatozoïdes, et enfin elle bloque l’ovulation. Ce moyen de contraception hormonale protège efficacement contre les grossesses non désirées, à partir de 24 heures après la pose. Son efficacité est de l’ordre de 99 %. La contraception par implant, particulièrement recommandée aux femmes qui ne peuvent pas recevoir d’œstrogènes, convient à toutes les femmes, qu’elles aient déjà eu des enfants ou non.

Publicité

Comment se pose un implant contraceptif ?

De nombreuses femmes optent pour la contraception par implant afin de se libérer l’esprit. Une fois en place, l'implant sait se faire oublier tout en restant extrêmement efficace. Il est obtenu sur prescription médicale et est pris en charge à 65 % par l’Assurance Maladie. Il suffit ensuite – pour le faire poser – de s’adresser à son médecin traitant ou à son gynécologue. Une sage-femme peut également mettre un implant contraceptif en place. L’insertion de l'implant contraceptif sous la peau nécessite une minuscule incision. C’est pourquoi le praticien commence par effectuer une anesthésie locale. La pose de ce dispositif de contraception hormonale est rapide puisqu’elle ne dure que quelques secondes, et totalement indolore.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité