7 erreurs à éviter quand vous faites cuire du riz

Froid ou chaud, le riz se consomme facilement avec tout ! Mais pour qu'il soit bon à déguster et sans risque pour votre santé, il y a certains erreurs à éviter. 

Publicité

Erreur 1 : Ajouter de l'eau froide pendant la cuisson

Vous mettez cuire votre riz dans n'importe quel volume d'eau ?
Publicité
Erreur ! Pour obtenir un riz savoureux et intéressant sur le plan nutritionnel, il faut respecter des quantités précises de riz et d'eau. "Si on rajoute de l'eau au cours de la cuisson on évite au riz de brûler mais comme l'eau ajoutée est froide cela casse le cycle de cuisson et le riz ne gonfle pas aussi bien " indique Valérie Cupillard, créatrice culinaire et auteur de nombreux livres (de cuisine bio). "Si on met trop d'eau, le riz sera détrempé" ajoute-t-elle. En outre, "la cuisson créole (cuire dans une grande quantité d’eau puis égoutter) est à déconseiller car l’on jette une partie des minéraux hydrosolubles lors de l’égouttage" informe Amandine Geers, auteure de livre de cuisine bio, chroniqueur en écologie.
Le mieux : privilégier la cuisson par absorption (le riz absorbe toute l'eau utilisée pour la cuisson).
Pour faire cuire un volume de riz blanc, comptez 2 volumes d'eau, pour un volume de riz semi-complet, 3 volumes d'eau et pour un volume de riz complet 4 volumes d'eau.

Astuce en plus : si vous souhaitez un riz moelleux et tendre, utilisez de l'eau froide. En revanche, si vous préférez un riz ferme, démarrez la cuisson dans de l'eau bouillante.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité