Quels sont les symptômes d’une fausse couche ?

Environ 15% des grossesses se soldent par une fausse couche. Cette interruption accidentelle de la grossesse est plus fréquente au cours des 3 premiers mois. Voici les signes qui peuvent alerter et comment réagir.

Publicité

Des saignements

saignement fausse couche© Fotolia Avoir des saignements en début de grossesse peut alerter sur une éventuelle fausse couche (l’œuf se décolle).

Publicité
Surtout s’ils sont abondants et continus. Ils peuvent aussi être accompagnés de caillots.

Que faire ? Devant tout saignement, il faut consulter un médecin sans attendre. Des examens sont nécessaires pour affiner le diagnostic. Ils peuvent révéler une menace de fausse couche (les saignements proviennent de la cavité utérine, non du col, l’embryon est encore viable, la grossesse a encore des chances de se poursuivre), une fausse couche en voie d’expulsion (la grossesse est arrêtée mais l’œuf n’est pas encore expulsé), ou une fausse couche finalisée (l’utérus ne contient plus l’œuf).

A savoir : Les saignements en début de grossesse peuvent aussi révéler une grossesse extra-utérine qui devra être traitée en urgence. Ils peuvent aussi moins gravement indiquer un défaut d’accolement de l’œuf ou un petit décollement de l’œuf, sans forcément entraîner une interruption de la grossesse.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité