Comment reconnaître une carence en minéraux ?

Vous pensez manquer de sels minéraux ? N’hésitez pas à consulter un médecin : au besoin, il vous prescrira des compléments alimentaires pour votre santé.

Publicité
Publicité

© Istock

Carence en minéraux : quels sont les signes d’alerte ?

Publicité

Vaste question, car les symptômes de carence peuvent varier selon les sels minéraux et l’importance de la carence… Cependant, les signes d’alerte les plus courants sont : - une grande fatigue (ex. : carence en magnésium, en fer, en potassium) ; - des crampes musculaires (ex. : magnésium, potassium, calcium) ; - des fourmillements aux extrémités (ex. : phosphore, magnésium) ; - une fragilité des ongles et des cheveux (ex. : calcium).

Mais il existe bien d’autres signes de carences en minéraux possibles, allant de l’insomnie aux troubles du rythme cardiaque, en passant par la chute des cheveux et les troubles respiratoires… Dans le doute, voyez un médecin.

Carence en minéraux : les analyses

Pour diagnostiquer une carence en sels minéraux, votre médecin peut demander des analyses de sang et/ou des analyses d’urine. Ces dernières sont particulièrement intéressantes pour détecter une déperdition urinaire de calcium, magnésium, sodium, potassium ou phosphore. Des examens complémentaires sont parfois nécessaires pour diagnostiquer la cause exacte de la carence. Des maladies plus ou moins graves sont parfois en cause, mais de nombreuses carences en minéraux sont simplement liées à une alimentation déséquilibrée. Dans ce cas, il faut modifier les habitudes alimentaires en profondeur : les compléments alimentaires servent surtout à pallier rapidement une carence importante.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité