Complication liée aux prothèses mammaires : la douleur aux seins

Complication liée aux prothèses mammaires : la douleur aux seins©iStock

Si la pose de prothèses mammaires est aujourd’hui un acte parfaitement maîtrisé par les chirurgiens esthétiques, le risque de complications postopératoires est à prendre en compte. Zoom sur la mastodynie…

Publicité
Publicité

La douleur aux seins, normale ou pas ?

Certaines femmes ayant subi une augmentation mammaire peuvent ressentir des douleurs aux seins plus ou moins importantes dans les semaines suivant l’intervention. Dans le langage médical, on parle de mastodynie. Ces sensations désagréables et, souvent inconfortables, restent normales lorsqu’elles s’estompent dans le temps. Elles doivent, en revanche, faire l’objet d’une consultation médicale lorsqu’elles persistent, voire s’intensifient, car elles peuvent être le signe d’une complication postopératoire. La constitution d’un hématome au sein du tissu mammaire peut en être à l’origine. Mais il peut également s’agir d’une infection, d’un épanchement lymphatique ou de la rupture d’un implant.

Publicité

Les autres complications possibles

Toutes les interventions chirurgicales pratiquées sous anesthésie générale présentent un risque, certes mesuré, d’allergie aux substances anesthésiantes. Mais la réalisation d’un bilan préopératoire et d’une consultation anesthésique préalable contribue grandement à réduire ce risque. Toutefois, d’autres complications majeures peuvent survenir après la pose de prothèses mammaires. La thrombose veineuse est la principale d’entre elles. Pour limiter ce type d’accident thrombo-embolique, les chirurgiens préconisent l’arrêt de la pilule contraceptive en amont et peuvent prescrire, si nécessaire, un traitement anticoagulant.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité