Vertige positionnel : le traitement par manœuvre libératoire

Vertige positionnel : le traitement par manœuvre libératoire©iStock

Préoccupants, mais pas toujours graves, les vertiges peuvent avoir plusieurs origines. Lorsque le vertige apparaît brutalement en bougeant rapidement la tête, il est généralement provoqué par le dépôt de minuscules cristaux dans un des canaux semi-circulaires de l’oreille interne. Le traitement du vertige consiste souvent en une simple manœuvre libératoire.

Publicité
Publicité

Symptômes du vertige paroxystique positionnel bénin

Le vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB) touche environ un tiers des patients qui se plaignent de vertiges. Il survient brutalement, peut durer près d’une minute et être accompagné de nausées ou de troubles de la marche. Il apparaît lorsque le patient tourne la tête, généralement en position allongée, parfois lorsqu’il est debout.

Publicité

Les manœuvres libératoires du VPPB

Un simple geste réalisé par un médecin ORL permet de traiter ce type de trouble. La manœuvre à exécuter, qui a pour but de déloger les cristaux responsables des vertiges, dépend du canal semi-circulaire atteint. La manœuvre libératoire de Sémont est réalisée en cas d’atteinte du canal postérieur. Après avoir couché le patient sur le côté droit pour reproduire le vertige, le médecin fait basculer rapidement la tête sur le côté gauche, à environ 180 °C. Sur près de 9 cas sur 10, les vertiges disparaissent dans les 24 ou 48 heures qui suivent. La manœuvre de Sémont est souvent préférée à la manœuvre d’Epley, plus passive. Si les microcristaux sont logés dans le canal horizontal, le médecin exécute la manœuvre de Lempert ou celle de Vannuchi.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité