Fièvre : les températures d'alerte

Fièvre : les températures d'alerte

Le corps humain doit constamment maintenir différents paramètres dans des normes strictes : c’est l’homéostasie. La température fait partie de ces paramètres : elle doit se maintenir entre 36°C et 41°C. Quand la température corporelle s’élève, on parle de fièvre. Mais à partir de quelle température doit-on s’inquiéter, et d’où vient la fièvre ?

Publicité
Publicité

La fièvre, ou quand la température du corps s’élève trop

La température du corps peut légèrement augmenter physiologiquement, lors d’un effort physique par exemple ou chez les femmes pendant des périodes de leur cycle menstruel. La température fluctue tout au long de la journée, mais généralement sans varier de plus de 1°C. En revanche, quand la température de l’organisme s’élève au-delà de 38°C, on parle de fièvre. C’est un mécanisme naturel mis en place par le corps pour lutter contre une infection. Il se peut donc que cette fièvre soit un symptôme d’une maladie infectieuse.

Publicité

Quand on a de la fièvre, quand faut-il s’inquiéter ?

Publicité
Chez l’enfant, si la fièvre est modérée (en dessous de 38,5°C) et s’il la supporte bien, on peut se contenter de le dévêtir légèrement et de lui faire prendre un bain tiède. Si la fièvre ne baisse pas, on peut alors lui donner un antipyrétique adapté et lui faire boire beaucoup. La fièvre peut être un symptôme de différentes affections : infection virale ou bactérienne, vaccination, poussée dentaire, petite déshydratation… Si la fièvre est accompagnée d’autres symptômes, ou si elle continue de monter, il faut consulter un médecin. Chez l’adulte, une fièvre modérée peut refléter une petite infection ou une déshydratation. Prenez un antalgique, et hydratez-vous régulièrement. Si la fièvre persiste plusieurs jours ou si elle augmente nettement, n’hésitez pas à consulter rapidement un médecin.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité