Les plantes anti-cancer

Curcuma, ginkgo, if, aloes, spiruline… Certaines plantes sont riches en principes actifs anti cancer. On l'ignore, mais elles sont utilisées en chimiothérapie, en complément de traitements classiques, et aident à prévenir l'apparition de la maladie. Medisite fait le point. 

Publicité

Le Curcuma détruit les cellules cancéreuses

Le curcuma en poudre (Curcuma longa) limite la prolifération des cellules cancéreuses.

Publicité
Ce pigment jaune issu des racines de la plante Curcuma originaire du sud de l'Asie est souvent utilisé comme épice. Il est antioxydant, anti-prolifération et anti-inflammatoire.

"Le curcuma a un fort potentiel anti cancéreux. Il bloque la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui se développent pour nourrir les tumeurs et provoquent ainsi leur mort", explique le Dr Luc Bodin, médecin spécialisé en cancérologie clinique. "Mais bloquant les vaisseaux sanguins, il peut aussi gêner l’action des traitements anticancéreux, c’est pourquoi il ne s’utilise qu’en dehors d’une chimiothérapie. "

Contre quels types de cancers prendre du curcuma? Tous les types de cancer (6).


En pratique :
à prendre préventivement et pendant la phase d’entretien du cancer visé sous forme de gélules ou à saupoudrer directement sur la nourriture 3 à 4 fois par semaine en dehors des périodes de chimiothérapie.

Précautions d’emploi : déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes ayant des calculs biliaires. Demander conseil à un médecin avant d’entamer une cure.

(6) Anticancer and carcinogenic properties of curcumin: considerations for its clinical development as a cancer chemopreventive and chemotherapeutic agent. López-Lázaro M. Mol Nutr Food Res. 2008 Jun;52 Suppl 1:S103-27. Review.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité