Cancer du sein : le traitement par chimiothérapie

Publicité

Aujourd'hui, le cancer du sein n'est plus synonyme de fatalité. S'il détient le triste record d'être le cancer touchant le plus les femmes, il peut être guéri dans 9 cas sur 10 lorsqu'il est diagnostiqué et traité précocement. Parmi les alternatives thérapeutiques privilégiées : la chimiothérapie. 

Publicité

Traitement du cancer du sein par chimiothérapie : dans quel cas ?

Le choix du traitement chimiothérapeutique est réalisé au terme d'un bilan médical extrêmement précis réalisé dans un cadre pluridisciplinaire. En accord avec le patient, le médecin oncologue et son équipe mettent en place un protocole de soins personnalisé pouvant, le cas échéant, recourir à la chimiothérapie. Il s'agit d'un traitement global visant à éradiquer les cellules cancéreuses via l'administration de substances spécifiques au sein de l'organisme. La chimiothérapie est généralement préconisée lorsque le cancer du sein présente un stade avancé. D'autre part, elle peut être utilisée seule ou en association avec d'autres solutions telles que la chirurgie ou encore la radiothérapie

Publicité
Traitement du cancer du sein par chimiothérapie : comment cela se passe ?

Plusieurs agents chimiothérapeutiques peuvent être combinés au cours du traitement par chimiothérapie. L'administration de ces substances est principalement réalisée par perfusion. Généralement, les séances de chimiothérapie sont effectuées dans le cadre ambulatoire, ce qui signifie que le traitement ne requiert pas d'hospitalisation et que le patient peut rentrer chez lui le jour même. Chaque séance est suivie par une phase de repos au cours de laquelle aucun traitement n'est administré de manière à laisser le temps à l'organisme d'affronter les effets secondaires de la chimiothérapie : fatigue, nausées, vomissement… En règle générale, les séances sont espacées d'une vingtaine de jours.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité