Cancer : qu'est-ce que le péritoine ?

Publicité

Rare, le cancer du péritoine se caractérise par la prolifération de cellules anormales au sein de la membrane qui recouvre de nombreux organes digestifs et génitaux tels que l'estomac, le rectum, la vessie, l’utérus ou encore les intestins. Comment se manifeste-t-il ? De quelle prise en charge bénéficie-t-il ?

Publicité

© Fotolia

Cancer du péritoine, quels signes ?

A l'image de nombreux cancers digestifs, le cancer du péritoine se développe insidieusement lors des premiers stades puisqu'il ne génère pas de symptômes suffisamment caractéristiques pour être détecté précocement. Ce n'est qu'à un stade déjà avancé que les premières manifestations cliniques surviennent. Elles sont généralement provoquées par une accumulation importante d'ascite au sein de la cavité abdominale qui se traduit par une perte d'appétit, des douleurs abdominales, une augmentation du tour de taille, des troubles de la digestion, une anémie ou encore de la fièvre.

Publicité
Cancer du péritoine, quels traitements ?

La prise en charge de ce type de cancer dépend de plusieurs critères : stade d'évolution de la pathologie, typologie du cancer, état général de patient, localisation tumorale, présence éventuelle de métastase… Lorsqu'il est envisageable, le recours à la chirurgie est privilégié. L'intervention chirurgicale consiste en une ablation de la ou des tumeurs qui se développent au sein de péritoine. En fonction de l'emplacement tumoral, l'ablation d'une partie ou de la totalité de certains organes touchés est parfois indispensable. Des séances de chimiothérapie peuvent être également préconisées en soutien ou en cas de contre-indications à la chirurgie.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité