Cancer : la tumeur de la glande parotide

La tumeur de la parotide peut faire partie des cancers ORL puisqu’elle touche les glandes parotides qui sont des glandes salivaires. Il faut toutefois la distinguer des cancers de la gorge qui sont bien spécifiques. Mais quelles sont les caractéristiques de ce type de tumeur ?

Publicité
Publicité

5940535-inline-500x333.jpg© Istock

Tumeur de la parotide : caractéristiques

Les tumeurs de la glande parotide affectent cette glande salivaire qui se situe de part et d’autre du visage, juste sous l’oreille. Toutes les tumeurs de la parotide ne sont pas nécessairement cancéreuses. Au contraire, la plupart de ces tumeurs sont bénignes et ne donneront donc jamais de métastases. Les formes malignes sont donc beaucoup plus rares et elles ne concernent pas plus d’une personne sur 200 000 en France. L’apparition d’une tumeur de la parotide va être favorisée par trois facteurs de risques majeurs : l’exposition à des radiations (à l’occasion d’une radiothérapie par exemple), la contamination par le virus d’Epstein-Barr (EBV) et la consommation chronique de tabac.

Publicité

Symptômes d’une tumeur de la parotide

Les tumeurs de la parotide ne sont pas toujours repérées à leurs débuts. En effet, elles entraînent peu de symptômes et ce n’est qu’en palpant son cou et en percevant le développement anormal d’une masse ferme sous l’oreille qu’on peut la suspecter (même s’il ne s’agit pas systématiquement d’une tumeur parotidienne). A un stade plus avancé, la tumeur provoque des douleurs et des difficultés motrices au niveau du visage et une sensation de gêne. Cela est dû au fait que la tumeur comprime le nerf facial qui traverse la glande parotide. Par la suite, les troubles vont s’aggraver avec des difficultés à déglutir, voire, à terme, une paralysie faciale.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité