Les médicaments toxiques pour l’audition

Publicité
Publicité

© FotoliaDe quoi s’agit-il ?

De nombreux médicaments et toxiques sont susceptibles d’être à l’origine d’une atteinte de l’oreille moyenne et/ou interne que ce soit des médicaments pris par la bouche, perfusés ou mis en gouttes auriculaires. Certaines toxicités peuvent survenir après l’arrêt de la prise du toxique et être responsable d’un handicap important : surdité, graves troubles de l’équilibre.

Publicité
Quels sont les signes ?

Dans un contexte de prescriptions médicamenteuses ou d’exposition à des toxiques ayant un risque ototoxique, la survenue de troubles de l’audition doit avant tout faire suspecter la responsabilité de ces molécules.

Quelles en sont les causes ?

Certains médicaments et toxiques, notamment les solvants, peuvent endommager la fonction auditive en détruisant la cochlée et des cellules sensorielles dans l’oreille interne. De nombreux produits contenus dans les gouttes auriculaires sont toxiques pour l’oreille interne uniquement en cas de perforation du tympan. La surdité risque alors de survenir à l’arrêt du traitement. Parmi ces médicaments ototoxiques, on trouve certains antibiotiques, en particulier contre la tuberculose, certains anti-inflammatoires à forte dose, certains médicaments contre l’hypertension (diurétiques), des médicaments anti-cancéreux, des médicaments anti-paludéens comme la quinine...

Comment les prévenir ?

Avant la prescription de gouttes auriculaires, votre médecin doit impérativement examiner vos tympans pour confirmer qu’il n’est pas perforé. Lors de prescriptions médicales ayant un risque toxique vis à vis des fonctions auditives, le médecin s’inquiétera toujours de votre état auditif et de savoir si vous avez déjà reçu des traitements toxiques pour les oreilles.

Quels examens peuvent être nécessaires ?

Devant l’apparition d’une surdité, l’examen clinique et les tests auditifs permettront de définir la surdité, d’éliminer d’autres causes que la toxicité.

Quelle est son évolution ?

Selon le médicament en cause ou le toxique responsable, soit les troubles auditifs sont transitoires soit définitifs. La notice accompagnant les médicaments vendus en pharmacie vous précisera les risques possibles de troubles auditifs.

Quels sont les traitements ?

Si le lien entre un toxique médicamenteux ou non est mis en évidence ou au moins l’hypothèse émise, sa prescription devra être évitée dans la mesure du possible.

Que devez-vous faire ?

Si des troubles auditifs apparaissent lors de la prise d’un médicament ou lors de l’exposition à des solvants, signalez-le immédiatement à votre médecin.

Mise à jour par le Dr Jean-Pierre Rageau février 2008

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité