Odyssea : une course pour éclairer sur la réalité du cancer du sein

Odyssea : une course pour éclairer sur la réalité du cancer du sein

Cette année, Medisite devient le partenaire santé d’Odyssea à travers toute la France. Nous sommes ravis ! C’est pour nous une façon conviviale de sensibiliser nos internautes à la cause du cancer du sein, à l’importance du dépistage précoce, et à l’enjeu d’une vie saine grâce au sport. Nous avons demandé à Anne Bergougnoux, représentante de l’association, de nous raconter la belle histoire d’Odyssea.

Publicité
Publicité

Medisite : Comment est né le projet Odyssea ?

Odyssea, c’est une aventure humaine sur plusieurs plans. Au départ, il y a l’idée de deux jeunes femmes, deux amies issues du monde de l’athlétisme : Frédérique Quentin, ancienne athlète internationale sur 1500m, et Frédérique Jules, elle aussi ayant pratiqué l’athlétisme, et qui par son métier de kinésithérapeute, a soigné des femmes atteintes du cancer du sein. On est dans les années 2000. L’une a vécu aux Etats Unis, et a été impressionnée par leur capacité à créer des rassemblements populaires en faveur de grandes causes. Elles se sont dit qu’il fallait faire la même chose en France. Donc c’est en 2002 qu’a été créée la première course ODYSSEA aux pieds de la Tour Eiffel qui a rassemblé 900 femmes. Puis d’année en année, nous avons développé nos courses dans toute la France. Les hommes ont rapidement fait leur apparition dans les courses car lorsqu’ une femme est atteinte par un cancer du sein, c’est toute sa famille qui est impactée, y compris les maris, les frères, les pères. Aujourd’hui, les hommes représentent 35 à 40 % de nos participants.

Publicité

Medisite : Comment expliquez-vous le succès d’Odyssea ?

C’est un vrai rassemblement familial, accessible à tous, enfants et adultes. Et la motivation va au-delà de la course en elle-même : tout le monde court pour une amie, une sœur, une maman… Il y a beaucoup d’émotion !
A ce jour, nous avons fait courir 670 000 personnes en quinze ans. Les fonds collectés grâce aux inscriptions des participants ont été reversés à plus d’une centaine d’associations, et nous avons cumulé plus de 6,5 millions d’euros de dons. Sur l’édition de 2016, nous avons enregistré une participation record de 110 000 personnes, pour un total de 1,2 millions d’euros de collecte. Nous reversons entre 70 et 100 % du montant des inscriptions à la lutte contre le cancer du sein, le reste étant destiné à l’organisation des courses. Cela représente beaucoup d’argent reversé par dossard, nous en sommes très fiers !
Il faut préciser que l’argent collecté à chaque étape est totalement reversé localement, aux associations qui s’investissent dans ce territoire, c’est important pour les participants de savoir que leur don reste dans leur région.

Medisite : Quel est le message porté par Odyssea ?

Nous offrons un éclairage sur la réalité de la maladie et une aide à la recherche contre le cancer à destination des grands centres Français, comme Gustave Roussy à Villejuif par exemple.
En Province, certains formats de course vont alimenter les associations d’aide aux Patients, aux femmes opérées, aux bénévoles qui les accompagnent, et aussi participer à l’accompagnement psychologique des malades et de leurs familles.
Hormis la sensibilisation au cancer du sein et au nécessaire soutien des malades, nous voulons véhiculer l’enjeu d’une vie saine par la pratique sportive, et ceci dès le plus jeune âge en proposant des courses adaptées aux enfants. Nous souhaitons aussi aider les femmes à reprendre une activité sportive après la maladie.
Enfin, nous transmettons un message de prévention contre le cancer du sein. Il faut sensibiliser le public à l’importance du dépistage précoce par des mammographies régulières et systématiques.

Medisite : Quelles vont être les caractéristiques du circuit 2017 ?

Nous aurons 10 villes étapes et nous créons un nouveau type de courses cette année : « Les courses des neige ». C’est très sympa pour les habitants des stations de montagne, et cela nous permet de conserver une actualité pendant tout l’hiver !
Notre objectif est de pérenniser et faire grandir tous les formats de courses sur tout le territoire, que ce soient des épreuves de marche, des courses courtes, moyennes ou longues. La mobilisation doit être plus forte que l’enjeu de la course en elle-même, de façon à ce que tous les publics sans exception puissent y participer. Les familles viennent même courir ou marcher avec les poussettes ! C’est trans-générationnel, nous y tenons beaucoup.
Nos formats sont :
1 km : course pour les enfants « je cours pour maman »
5 kms : marche ou course, chronométrée ou allure libre
10 kms : course chronométrée femmes et hommes

Vidéo. Le cancer du sein

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité