Huile essentielle de carotte : les contre-indications

Publicité

À une époque où les scandales liés aux médicaments sont légion, les médecines douces connaissent les faveurs du public, de plus en plus suspicieux vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique. L’aromathérapie s’est ainsi imposée auprès des personnes soucieuses de se soigner avec les plantes. Parmi les huiles essentielles employées en aromathérapie, l’huile essentielle de carotte est un produit phare. Cependant, quelles en sont les contre-indications ? 

Publicité

Huiles essentielles© Fotolia

L’huile essentielle de carotte… sauvage ou cultivée ?

En effet, il y a carotte et carotte ! Tout d’abord, il existe deux types d’huile de carotte :

Publicité
- l’huile végétale de carotte, qui est extraite de la carotte orange cultivée dans les potagers. Cette huile végétale est notamment utilisée par ceux qui fabriquent eux-mêmes leurs produits de beauté, pour sa richesse en bêta-carotène qui prolonge le bronzage ;

- l’huile essentielle de carotte, qui est extraite de la plante appelée communément carotte sauvage, autrement dit l’ombelle, dont le nom latin est daucus carota (c’est le nom que vous trouverez sur l’emballage). Là où les choses se compliquent c’est qu’il existe deux types d’huile essentielle de carotte : l’huile essentielle de carotte cultivée (daucus carota var. sativa) et l’huile essentielle de carotte sauvage (daucus carota var. maximus). Vous me suivez toujours ? La bonne nouvelle, c’est que leurs vertus et bienfaits sont identiques, la seule différence étant que l’huile de carotte cultivée (var. sativa donc) est plus riche en carotol et protège donc mieux le foie.

Indications et contre-indications de l’huile essentielle de carotte

L’huile essentielle de carotte est notamment utilisée à des fins cosmétiques, contre les cicatrices, les taches épidermiques, la couperose, les dartres et l’acné. Elle aide aussi à lutter contre les affections du foie et des reins et favorise le transit intestinal.

C'est une huile essentielle déconseillée à la femme enceinte pendant les 3 premiers mois de la grossesse ou allaitante, et à l'enfant de moins de 6 ans. Elle ne doit pas être utilisée pour les personnes souffrant d'hypertension car elle a une action hypertensive.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité