Rhume des foins : 2 huiles essentielles qui peuvent soulager

Éternuements, rhinorrhée, larmoiement… 10 % à 20 % de la population semble souffrir de ces symptômes du rhume des foins, pouvant être confondus avec ceux du rhume d'origine virale. Mais la rhinite saisonnière allergique n'est pas une fatalité et il existe notamment un traitement du rhume des foins à base d'huiles essentielles.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Le rhume des foins, qu'est-ce que c'est ?

Le rhume des foins, également appelé rhinite allergique saisonnière ou pollinose, correspond à une manifestation allergique suite à une exposition à des pollens fortement allergisants comme ceux de l'aulne, du châtaigner, du cyprès, du noisetier, du plantain, du platane, du saule ou encore des graminées.

Publicité
Il peut donc apparaître de la fin de l'hiver (aulne) à la fin de l'été (plantain) et se caractérise notamment par des démangeaisons nasales ou oculaires, un écoulement ou une obstruction nasale, des éternuements ou encore des picotements dans la gorge.

Les huiles essentielles comme traitement du rhume des foins

L'aromathérapie (avec l'accord d'un médecin) peut nous être d'un grand secours, en particulier par temps chaud et sec, lorsque les conditions météorologiques jouent contre nous et que la concentration en pollens est plus élevée. Une goutte d'huile essentielle d'estragon sur un mouchoir suffit parfois à calmer cette manifestation allergique, le plus efficace étant d'associer l'huile essentielle d'estragon à l'huile essentielle de Lavande vraie. On peut ainsi mélanger une goutte de chaque à quelques gouttes d'huile végétale et effectuer ensuite un massage des ailes du nez et des tempes.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité