Voilà comment arrêter de ronfler en seulement 5 minutes

Publicité

Dans son livre, l’ORL anglais Mike Dilkes révèle une méthode simple et rapide qui permettrait de réduire le volume et la fréquence des ronflements.

Publicité

© IstockSprays nasaux, changement de positions pour dormir... Vous ne savez plus comment arrêter vos ronflements ou ceux de votre conjoint ? Dans son livre, l’ORL britannique Mike Dilkes donne une solution simple pour les stopper rapidement : faire travailler les muscles de la gorge régulièrement pour les maintenir toniques , tout comme vous feriez des pompes ou des tractions à la salle de sport pour entretenir votre musculature.

Un yoga pour la bouche

Publicité
Depuis quelques années, les spécialistes aux États-Unis ont étudié l'efficacité des exercices de resserrement et de tonification des muscles de la gorge. Les résultats semblent presque miraculeux dans la réduction du volume de ronflement (jusqu'à 60% de moins) et la fréquence (moins 39%). Néanmoins, les exercices utilisés pour ces tests étaient assez lourds et compliqués. Le Dr Dilkes a lui "analysé l'essence de ces plans pour créer une séance d'entraînement complète de la gorge, composée de neuf exercices simples que tout le monde peut réaliser rapidement après avoir brossé les dents tous les soirs ou tous les matins". Considérez celle-ci "comme un yoga pour la bouche" dédié aux ronfleurs.

9 exercices faciles à faire

1. Tirez la langue tout droit aussi loin que possible. Essayez de toucher la pointe de votre nez avec votre langue, puis votre menton. Ensuite, déplacez votre langue à l’intérieur de votre bouche pour toucher la joue gauche et la joue droite. Répétez ceci 10 fois.

2. Déplacez le bout de votre langue vers l'arrière de votre bouche, de sorte qu'elle se glisse vers le palais mou. Étirez-la aussi loin que possible, puis amenez-la vers l'avant pour toucher le dos des dents supérieures. Répétez 15 fois.

3. Tapez la pointe de votre langue doucement entre vos dents. Faites un bourdonnement, commencez doucement puis augmentez la fréquence jusqu'à ce qu'elle soit aussi forte que possible. Répétez 10 fois.

4. Ouvrez votre bouche aussi largement que possible et dites "ahhhhhhh", pendant 20 secondes. Répétez une fois.

5. Avec la bouche fermée, respirez brusquement par le nez. Faites cela rapidement en quatre séries de cinq répétitions, avec une pause de cinq secondes entre chaque période.

6. Tirez la langue le plus loin possible, prenez des respirations nasales longues et profondes. Répétez 20 fois.

7. Avalez dix fois consécutivement la langue avec la bouche fermée, aussi vigoureusement que possible.

8. Poussez votre langue autant que possible vers le dos de vos dents, respirez profondément et faites un bruit aigu, comme un gargarisme. Continuez pendant 30 secondes.

9. Avalez très lentement de manière contrôlée durant cinq secondes. En même temps, faites pression autant que possible dans la gorge. Répétez 5 fois.

Comme le rappelle le Centre du ronflement et du sommeil (CRTS), le ronflement est défini comme un bruit inspiratoire involontaire émis durant le sommeil par la vibration des tissus de l’oropharynx et en particulier par le voile du palais. Il est la manifestation audible d’un rétrécissement pharyngé inspiratoire. Il débute dès le premier stade du sommeil et peut réveiller le dormeur. Puis, il augmente en intensité avec l’approfondissement du sommeil. Sa reconnaissance et surtout son exploration sont importantes car,outre le simple ronflement, il existe le ronflement dit "asphyxique" qui constitue le signe révélateur d’une affection potentiellement grave : l’apnée obstructive du sommeil.

Vidéo. L'astuce anti ronflement

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité