Vertiges : S'allonger peut les aggraver !

Vertiges : S'allonger peut les aggraver !

S'allonger ou s'asseoir lorsqu'on est étourdit empêche l'organisme de combattre la maladie qui en est la cause et parfois même l'aggrave, c'est le cas avec certaines infections de l'oreille. Explications.

Publicité
Publicité

Les jambes qui tremblent, les oreilles qui sifflent, la tête qui tourne... Le premier réflexe en cas de vertiges c'est de s'allonger pour ne pas tomber. Sauf que dans certains cas cela peut empirer les choses. Lucy Parham, une anglaise de 48 ans en a fait les frais. Victime de violents vertiges le jour de Noël, son médecin lui a diagnostiqué une infection de l'oreille appelée labrytinthite et lui a déconseillé de s'allonger lorsqu'elle se sent étourdit.

Rester en mouvement pour retrouver son équilibre

Publicité

En cas de labyrinthite, d'otite interne ou de neuronite vestibulaire, l'infection attaque le nerf vestibulaire qui envoie des messages défectueux au cerveau. Mais comme l'autre oreille qui n'est pas atteinte envoie des messages normaux, le cerveau est déstabilisé et le sens de l'équilibre aussi. Dans ce cas, s'allonger ou s'asseoir risque de faire durer les vertiges plus longtemps. "Il faut rester en mouvement pour laisser le temps au cerveau de se recalibrer et distinguer les faux messages des vrais", explique Linda Nuxon, neurochirurgien, interrogée par le Dailymai l.

En général, cette maladie est soignée à l'aide de médicaments au bout d'une semaine. Les personnes chez qui les symptômes persistent doivent subir des sessions de physiothérapie pour apprendre à retrouver leur équilibre.

Vidéo : Comment agir en cas de malaise ?

Publicité



Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité