Une protéine pourrait détruire 9 cancers sur 10

Publicité

Des chercheurs auraient découvert une protéine qui pourrait permettre supprimer les cellules cancéreuses dans 9 cas sur 10, selon une nouvelle étude scientifique. Une découverte inattendue qui suscite beaucoup d’espoir.

Publicité

© FotoliaC’est peut-être un prochain traitement contre le cancer qui vient de voir le jour.
Des chercheurs danois et canadien ont annoncé avoir découvert une protéine capable de tuer 9 cancers sur 10. Issue du parasite du paludisme (ou malaria), la protéine en question a été mélangée à plusieurs toxines et a permis d’arrêter le développement de tumeurs cancéreuses chez des souris.

Cette découverte est apparue aux chercheurs alors qu’ils cherchaient à savoir pourquoi les femmes enceintes sont particulièrement à risque d’attraper la malaria. De fil en aiguille, les scientifiques ont constaté que cette maladie produisait une protéine dans le corps appelée "VAR2CSA", qui se fixait sur du sucre présent dans le placenta. Cette protéine a également été retrouvée dans des cellules cancéreuses, dont le fonctionnement est assez similaire à celui du placenta, selon les auteurs. Combinée à des toxines, la protéine de la malaria permettrait de repérer spécifiquement les cellules cancéreuses et de les détruire.

Publicité
Efficace contre les métastases

Au sein des tumeurs cancéreuses,il semblerait que la protéine se fixant sur le sucre et permette d’annuler cette action et donc de mener les cellules cancéreuses à leur perte dans 90% des tumeurs cancéreuses humaines. Dans le cas d’un cancer de la prostate, les tumeurs ont disparu en un mois chez deux des six souris à qui on avait implanté une tumeur humaine. Dans le cas d’un cancer des os métastatique, cinq des six souris traitées étaient en vie après 8 semaines, contre aucune dans le groupe contrôle non traité.

Enthousiasmés par leurs résultats, les chercheurs comptent bien commencer les essais cliniques sur l’homme d’ici peu, afin de mettre au point un traitement à partir de cette protéine. Deux compagnies pharmaceutiques se seraient déjà intéressées au projet.
L’article a été publié dans la revue Cancer Cell le 8 septembre dernier.

Vidéo. Cancer : tout savoir sur la chimiothérapie

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité