Une femme s'est brisée la cavité oculaire en se mouchant trop fort

Au Royaume-Uni, une femme a été victime d'une fracture de l'orbite après s'être simplement mouchée. 

Publicité
Publicité

© Adobe StockQuand se moucher peut être un danger. Selon un article du BMJ Case Reports en date du 28 juin 2018, une femme britannique âgée de 36 ans s'est fracturée la cavité oculaire en se mouchant trop fort.

Saignements de nez et douleurs lancinantes à la tête

Alors qu'elle est sur son lieu de travail, la femme se mouche avec force et perd temporairement la vision de ses deux yeux. Deux heures après l'incident, elle remarque que sa narine gauche saigne et que son œil gauche gonfle. Après quelques heures, les problèmes de vision persistent et elle ressent des douleurs sur la partie gauche de sa tête et de son cou. Inquiète, elle décide de se rendre aux urgences du North Middlesex University Hospital à Londres, où elle effectue un scanner. Les résultats montrent qu'elle souffre d'une "fracture de l'éruption orbitale". Pour prévenir l'infection, la patiente reçoit des analgésiques et des antibiotiques puis passe la nuit à l'hôpital, sans subir d'opération chirurgicale. Par chance, sa vision n'a pas été affectée de façon permanente.

Publicité

Un effet coup de poing

La rupture dans l'os de l'orbite a permis à la graisse de s'échapper dans ses voies respiratoires, piégeant ainsi l'air dans le tissu autour de son œil. Le médecin en charge de son cas, le Dr Sam Myers, explique à Live Science qu'une telle blessure est habituellement associée à un choc dans le visage : "Bien que les fractures des orbites ne soient pas rares, elles sont causées beaucoup plus souvent par un traumatisme contondant, comme lorsque quelqu'un reçoit un coup dans l'œil ou est frappé par une balle." Or, la patiente s'est simplement mouchée, ce qui a beaucoup étonné le médecin : "Les gens peuvent se moucher avec beaucoup de force mais il est très rare que cela crée suffisamment de puissance pour fracturer une orbite" précise-t-il à Live Science. Le médecin a expliqué qu'il n'avait jamais entendu parler d'un tel cas avant de rencontrer cette femme.

"Fumer peut avoir joué un rôle important dans la blessure"

Pour le spécialiste, plusieurs raisons pourraient expliquer l'incident.

- La patiente était enrhumée depuis quelques jours et avait donc répété l'acte de se moucher à plusieurs reprises.

- Elle se mouchait en bouchant une narine et en expulsant l'air de l'autre, faisant ainsi subir une double pression au sinus.

- Le Dr Sam Myers suppose que la femme peut avoir des os faibles, rendant ainsi les os autour de ses yeux et de ses voies nasales plus vulnérables aux variations de pression.

- Enfin, la patiente avait pour habitude de fumer un paquet de cigarettes par jour. "Fumer peut avoir joué un rôle important dans la blessure car cela modifie la pression dans les sinus qui sont situés à côté des orbites. Cela peut donc avoir rendu la patiente plus encline à la fracturer" argue le praticien.

Prenez donc garde à ne pas vous moucher trop fort lors de votre prochain rhume !

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité