Soda light : cette boisson triple votre risque de faire un AVC

Publicité

Ce type de boisson aurait des effets négatifs sur le cerveau, en augmentant le risque d’AVC mais aussi de maladie d’Alzheimer. Découvrez si faites partie de ses consommateurs réguliers.

Publicité

Si vous en buvez un verre tous les jours, ce type de boisson pourrait vous porter préjudice. Des chercheurs en neurologie de l’université de Boston (Etats-Unis) alertent en effet sur l’existence d’un lien entre consommation de boissons contenant des édulcorants et risque de faire un accident vasculaire cérébral (AVC) ou de développer une maladie neurodégénérative telle que la maladie d’Alzheimer. Ils publient leurs résultats dans les revues Stroke et Alzheimer’s & Dementia.

Publicité

Perte de mémoire et diminution du volume cérébral

Ces scientifiques se sont appuyés sur les données de santé d’un total de 4 372 participants. Pendant les 10 années de suivi, les chercheurs ont noté les habitudes alimentaires et les états de santé des volontaires, tout en réalisant des IRM et des tests cognitifs sur ce panel de volontaires. Résultat : les personnes qui consommaient régulièrement des boissons sucrées artificiellement (de type soda light) présentaient des risques jusqu’à trois fois plus élevés d’AVC et de maladie d’Alzheimer . Plus précisément, les chercheurs ont mis en évidence un lien entre consommation de soda light et affaiblissement de la mémoire, diminution du volume cérébral et réduction de la taille de l’hippocampe, une partie du cerveau primordiale pour l’apprentissage et la mémoire.

Un effet des édulcorants sur la perception du goût sucré ?

Si soda light et maladie neurodégénérative avaient déjà été liés dans d’autres études, il s’agit d’une première pour les résultats concernant l’AVC. Mais comment les édulcorants de ces boissons peuvent-ils avoir de telles conséquences ? Selon le docteur Matthew Pase, auteur principal de ces deux études cité dans un communiqué EurekAlert!, les édulcorants pourraient transformer la flore bactérienne de l’intestin , également appelée microbiote intestinal et altérer la perception cérébrale du goût sucré . Alors comment diminuer le risque ? "Peut-être que nous devrions nous réhabituer à boire de la bonne vieille eau traditionnelle", souffle le professeur Sudha Seshadri, co-auteur de ces études.

Vidéo. AVC : les symptômes qui doivent alerter

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité