Rhume : pourquoi éternuer peut-il transmettre la maladie ?

Publicité

Des scientifiques ont découvert pourquoi le fait d’éternuer pouvait parfois suffire à transmettre un rhume ou une grippe. Tout tient en fait au palais de la bouche. Explications.

Publicité

© Fotolia,anna bizon,gpoint studioSi vous êtes du genre à vous écarter des personnes malades, surtout lorsqu’elles sont sur le point d’éternuer, sachez que vous avez plus que raison. En effet, c’est bien connu, le rhume et la grippe sont contagieux, et un simple éternuement peut suffire. Mais pourquoi ?

Des scientifiques américains dont l’étude a été publiée ce 23 septembre dans le journal Nature ont peut-être trouvé la réponse.
C’est en fait le voile du palais de notre cavité buccale, situé entre la bouche et la cavité nasale, qui serait responsable. Le virus en cause s’y dissimulerait et arriverait à acquérir la capacité de se déplacer dans l’air.

Publicité
Un voile du palais propice au développement viral

L’étude a été menée sur les furets, des animaux souvent utilisés pour modéliser l’humain en termes de transmission de la grippe. Les scientifiques ont alors découvert que le tissu du voile du palais était recouvert d’une couche de mucus idéale pour le développement du virus. Par la suite, l’équipe a créé des mutations de quatre types de virus de la grippe, pour rendre le virus a priori moins contagieux. Des furets ont été infectés par ce type de virus, puis exposés de loin à des furets non-contaminés, pour évaluer la transmission aérienne du virus. Résultat : malgré les mutations, les virus ont été transmis aux individus sains de la même façon que l’aurait été un virus non muté.

Les chercheurs ont donc décidé de pousser plus loin leurs analyses grâce au matériel génétique issu des narines des furets infectés. Verdict : c’est un changement génétique dans le virus qui lui a donné la capacité de se transmettre d’un individu à l’autre. En outre, les scientifiques ont observé qu’une infection couplée à une inflammation du voile du palais augmentait le risque d’éternuements et de toux susceptibles de propulser le virus dans l’a

Publicité
Pour les auteurs, ces résultats pourraient permettre de mieux comprendre comment la grippe se transmet d’homme à homme et de prédire quelle souche du virus est la plus à même de créer une pandémie.
émie.

Vidéo. Comment éviter les infections saisonnières ?



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité