Problèmes de foie : la protéine "désintox"

Publicité

Des scientifiques espagnols ont découvert que la protéine "Fra-1" peut protéger le foie des dommages causés par l'alcool, par certains médicaments, et autres produits toxiques.

Publicité

alcoolp© Fotolia L'alcoolisme et la toxicomanie font partie des causes les plus fréquentes des problèmes au foie, en particulier dans les pays développés. Des problèmes qui peuvent entraîner une insuffisance hépatique aiguë et même le cancer. Une équipe scientifique du Centro Nacional de Investigaciones Oncologicas (Espagne) a découvert que la protéine Fra-1 est capable de neutraliser les dommages causés par les agents toxiques tels que l'acétaminophène (paracétamol) et jouer un rôle protecteur majeur sur le foie.
Pour parvenir à leurs conclusions, ces scientifiques ont développé un modèle de souris "super-detox", conçue pour produire des niveaux de protéines Fra-1 uniquement dans le foie : "ce qui nous permet d'en étudier sa fonction spécifique dans cet organe, et ainsi d'éliminer les effets secondaires que pourrait produire un excès de protéine dans d'autres tissus", explique Sebastian Hasenfuss, auteur principal de l'étude.
Les chercheurs ont constaté que l'augmentation de la production de Fra-1 dans le foie des souris protégeait l'organe de dommages causés par les médicaments, comme le paracétamol. En revanche, la suppression de Fra-1 chez la souris entraînait une augmentation significative des lésions au foie.

La protéine Fra-1 est donc un nouveau composant moléculaire "cible" pour le développement de médicaments pour les maladies liées à l'accumulation de composés toxiques, tels que l'alcoolisme, la fibrose ou le cancer du foie. Mais cela donne aussi une explication possible de la résistance de certaines tumeurs à la chimiothérapie : la protéine Fra-1 pourrait également jouer un rôle clé dans l'élimination des agents chimiothérapeutiques.

Publicité
Source : Activator protein 1 transcription factor fos-related antigen 1 (fra-1) is dispensable for murine liver fibrosis, but modulates xenobiotic metabolism, Hepatology , 10 octobre 2013

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité