Pancréatite : un risque encore plus élevé si vous buvez de l’alcool

Une étude révèle que la pancréatite chez les minorités ethniques serait favorisée par des niveaux de triglycérides très élevés, un abus d'alcool et la présence de calculs biliaires.

Publicité
Publicité

© Adobe StockQuelles sont les facteurs de risques de la pancréatite, une inflammation du pancréas. Des chercheurs de l'Hospital of Cook County à Chicago aux Etats-Unis ont découvert un lien entre l'apparition d'une pancréatite et des antécédents d'excès d'alcool chez les minorités ethniques. L'étude révèle également un lien entre la pancréatite et la présence de calculs biliaires et de triglycérides élevés.

Une étude multiethnique sur la population américaine

Le pancréas est une petite glande située derrière l’estomac, qui intervient dans plusieurs fonctions de l’organisme, notamment dans la régulation de la glycémie grâce à la production d’insuline. Il arrive parfois qu’il augmente de volume : on parle alors de pancréatite.

Publicité

Les scientifiques ont réalisé une étude rétrospective de 2003 à 2013 portant sur 1 157 adultes ayant en moyenne 49 ans et un taux de triglycérides supérieur à 1000 milligrammes par décilitre (mg / dL). On considère comme normaux les taux inférieurs à 150 mg / dL, comme très élevés les taux supérieurs à 500 mg / dL, comme sévères les niveaux variant entre 1 000 et 1 999 mg / dL et comme très sévères les niveaux supérieurs à 2 000 mg / dL.

Le but de cette étude était de comparer les caractéristiques et les facteurs de risque entre les participants souffrant d'une pancréatite et ceux n'ayant pas cette maladie sur une population américaine multiethnique. 31,6% des sujets étaient Afro-Américains, 38,4% Hispaniques, 22,7% Caucasiens, 5,7% d'Asiatiques et 1,6% Insulaires du Pacifique.

Pancréatite : 4 fois plus de risques en cas d'abus d'alcool

Sur la totalité des patients, les chercheurs ont découvert que 9,2% d'entre-eux avaient une pancréatite. Les patients ayant des taux de triglycérides supérieurs à 2 000 mg / dL ont vu leur risque de pancréatite augmenter de 4,3 fois par rapport aux patients ayant des taux de triglycérides entre 1 000 et 1 999 mg / dL. Les scientifiques ont également découvert que les patients ayant des antécédents de consommation excessive d'alcool étaient quatre fois plus susceptibles de développer une pancréatite. Enfin, les scientifiques ont remarqué que les calculs biliaires étaient un facteur de risque supplémentaire. Les chercheurs ont déclaré à la revue médicale Eurekalert : "La détection précoce et le conseil sur les facteurs de risque comportementaux pourraient aider à réduire le risque de pancréatite".

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité