Ménopause : pourquoi elle peut déclencher des douleurs dans le bas du dos

Ménopause : pourquoi elle peut déclencher des douleurs dans le bas du dos©iStock

Les femmes ménopausées seraient les personnes qui souffrent le plus de dégénérescence des disques lombaires, une pathologie entraînant des maux de dos. Explications.

Publicité
Publicité

IstockQuel est le lien entre ménopause et mal de dos ? Des chercheurs chinois se sont penchés sur la question et suggèrent que la ménopause puisse être associée à une dégénération des disques vertébraux, notamment au niveau des vertèbres lombaires, dans le bas du dos, selon un communiqué de la Société nord-américaine de la ménopause (NAMS). Ils publient une étude dans le journal de cette société, Menopause.

Publicité

Chute des œstrogènes et dégénérescence des disques vertébraux

Ces chercheurs ont réalisé des tests d’imagerie par résonance magnétique (IRM) sur 1 566 femmes et 1 382 hommes souffrant de maux de dos, et se sont intéressés en particulier à l’effet des taux d’œstrogènes, une hormone féminine, sur l’état des disques vertébraux. Ces disques assurent le maintien, la souplesse et la mobilité de la colonne vertébrale et permettent d’amortir les chocs. En cas de dégénérescence, ils n’assurent plus leurs rôles et sont à l’origine de douleurs dorsales. Selon les auteurs de l’étude, la déficience en œstrogènes chez les femmes ménopausées serait liée à une dégénération de ces disques et une thérapie hormonale serait bénéfique contre cette évolution.

Hormones et prévention du mal du dos

Plus précisément, les chercheurs ont trouvé que les femmes ménopausées développaient des dégénérescences des disques plus sévères que les hommes du même âge et que les femmes en pré-ménopause et en péri-ménopause. Et cette découverte pourrait être une avancée pour lutter contre les maux de dos : "la prévention de la dégénérescence des disques de la colonne lombaire pourrait être un autre avantage potentiel pour les femmes ménopausées symptomatiques qui peuvent être candidates à l’hormonothérapie", souligne en effet le docteur JoAnn Pinkerton, directrice exécutive de la NAMS, dans le communiqué. Les scientifiques doivent cependant mener de plus amples recherches pour savoir si c’est l’âge ou la ménopause qui joue le rôle le plus important dans la progression de la dégénérescence des disques lombaires.

Vidéo. Mal de dos : les solutions efficaces

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité