Actualités
Publicité

Médicaments génériques : vous n'avez plus le choix !

Réagissez ! - 7 commentaires
générique médicament

générique médicament

Publicité

L'info n'a pas fait grand bruit et pourtant elle nous concerne tous ! Depuis cet été, il n'est plus possible de refuser un médicament générique donné par le pharmacien. Ou plutôt si, on peut le refuser, mais il faut alors le payer !
La Sécurité sociale et le gouvernement ont décidé de durcir le ton sur la délivrance des médicaments génériques (le taux de substitution étant retombé à 72% l'année dernière, loin donc d'être suffisant !). Désormais, si le médecin prescripteur ne porte pas les deux lettres "NS" pour "non substituable" sur l'ordonnance du patient, ce dernier se verra automatiquement recevoir un traitement générique. S'il refuse, il n'aura pas droit au tiers payant, et devra faire l'avance immédiate des frais du médicament de marque. Il pourra se faire rembourser dans un deuxième temps, après avoir envoyé une feuille de remboursement. Conclusion : une sortie d'argent et de la paperasse qui devraient décourager un grand nombre de patients, pour la plus grande satisfaction des caisses de la Sécurité sociale. Si le taux de substitution pour un générique remonte à 85 %, la mesure devrait rapporter plus d'un milliard d'euros à la SS (pour un déficit annuel de sa branche maladie de 15 milliards).

En mars dernier, Medisite avait interviewé le Pr Charles-Joel Menkès de l'Académie nationale de médecine, un médecin qui avait rappelé qu'un médicament générique n'est pas une copie conforme de sa spécialité référente. Quelles différences ? Quand éviter les génériques ?
> Lire l'interview du Pr Charles-Joel Menkès

 

Je souscris à la newsletter medisite À la Une

Voir un exemple
Publicité

Ailleurs sur le web

Pour commenter cet article, veuillez vous inscrire ou vous connecter avec votre compte Medisite

7 commentaires

Ho, vous savez, il n'y a pas

Portrait de Éric Delfosse

Éric G. Delfosse

http://www.sante-a-la-lune.com

 Ho, vous savez, il n'y a pas que les génériques qui sont fabriqués "en-Chine-ou-ailleurs".

Bon nombre de médicaments "de marque" également.

Vous ne pensez pas que ces pauvres laboratoires allaient payer très cher des Français (ou des Européens de l'ouest) pour fabriquer des produits que les Indiens ou les Chinois fabriquent deux fois moins cher (et je suis même en dessous de la vérité quand je parle de "2X moins cher) ? Comment feraient-ils pour engranger des millions, voire des milliards chaque année ?

Votez pour ce commentaire: 

Et pourtant les génériques

Portrait de perdoux

Et pourtant les génériques sont fabriqué en chine en inde en turquie et au mexique comment faire confiance et qui nous dit que dans quelques années des gros problèmes ne vont pas nous tomber dessus réfléchissez

Votez pour ce commentaire: 

toujours les memes qui ne

Portrait de ENELIEDAM45

toujours les memes qui ne pourront pas se soigner, tout cela à cause de l'abus de certains qui ont profite du systeme sans jamais y participer. Et ce n'est qu'un début

Votez pour ce commentaire: 

Scandaleux de se faire

Portrait de dindonneau

domtom

Scandaleux de se faire prendre en otage pour se soigner ,  il est vraiment injuste de subir alors que nombre de fois certains génériques se sont montrés inefficaces, pourquoi là aussi médecine à deux vitesses... soins à deux vitesses... le petit peuple est vraiment le dindon de la farce,!

Votez pour ce commentaire: 

Je signale que cela fait

Portrait de Nelly85

Je signale que cela fait plusieurs années que les médicaments non génériques ne peuvent plus bénéficier du tiers payant. J'en ai fait l'expérience il y a 2 ans. J'ai dû payer et me faire rembourser après.

Votez pour ce commentaire: 

Cela fait déjà au moins 2 ans

Portrait de Nelly85

(Commentaire supprimé par l'utilisateur.)

Votez pour ce commentaire: 

Le problème, c'est aussi : où

Portrait de pierrotd

Le problème, c'est aussi : où sont fabriqués ces médicaments génériques? La santé ça n'est pas seulement une affaire de gros sous.

Votez pour ce commentaire: