Manque de vie sexuelle dans le couple : les réactions à éviter

Publicité

Rowan Pelling, sexologue britannique explique à une lectrice du journal anglais Dailymail, comment elle doit réagir face à la baisse du nombre de relations sexuelles dans son couple. 

Publicité

"Lorsque je me suis remariée, j'ai fait un pacte avec mon second époux celui de faire l'amour au moins deux fois par semaine", raconte une lectrice du journal anglais Dailymail . Problème, 8 ans plus tard, il arrive que son mari ne demande aucun rapprochement pendant des semaines. De peur que cela annonce une rupture, elle demande de l'aide à Rowan Pelling, célèbre sexologue britannique. "La solution c'est d'être pragmatique, explique la spécialiste dans sa chronique pour le site anglais, il faut admettre que le plus souvent le besoin de relations sexuelles entre deux personnes diminue, mais la relation évolue dans un autre sens."

La qualité mieux que la quantité

Publicité
Publicité
"Au bout d'un certain temps, c'est la qualité du rapport sexuel qui compte plus que la quantité ajoute Rowan Pelling. S'il n'en demande pas plus c'est peut être parce qu'il a ce qu'il faut." Pour elle, l'implication de son/sa partenaire dans le mariage ne doit pas se juger en fonction du nombre de fois où il/elle veut faire l'amour, mais s'il/elle est vraiment connectée aux émotions, au bien-être et aux envies générales de l'autre.
re.

Pour la spécialiste l'erreur à ne surtout pas faire c'est d'en demander trop, "vous risqueriez d'étouffer votre relation".

Vidéo. Les clés pour une relation sexuelle épanouie



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité