Le stress rend les hommes plus égoïstes !

Selon une étude italienne, le stress empêcherait les hommes de décrypter correctement leurs émotions, les rendant plus égoïstes. Les femmes, au contraire, se tourneraient davantage vers les autres.

Publicité
Publicité

Si le stress peut avoir des conséquences sur votre santé, il peut également se révéler dévastateur pour vos relations sociales. Selon des chercheurs de l’International School for Advanced Studies de Trieste en Italie, les hommes stressés seraient davantage égoïstes, voire méchants. Ils auraient plus de difficultés à déchiffrer leurs émotions, mais également celles des autres.

Pour les femmes, en revanche, l’effet serait opposé. Elles auraient tendance à se tourner vers les autres et à avoir un comportement beaucoup plus social. Elles seraient aussi plus enclines à chercher de l’aide auprès des autres et à partager leurs problèmes.*

Publicité
Une hormone responsable ?

Pour parvenir à ces résultats, les scientifiques ont soumis les participants à des tests mentaux d’arithmétique avant de les inviter à faire un discours. Ils devaient également effectuer une série de mouvements afin de tester leur motricité. Le tout dans un laboratoire où des conditions de stress modérées avaient été recréées.

Les chercheurs ne possèdent pour le moment aucune explication prouvée à cette différence de comportement. Giorgia Silani, l’une des auteures de l’étude, avance qu’une hormone, l’ocytocine, en serait la cause. "Une étude récente montre qu’en cas de stress, les femmes présentaient des taux physiologiques plus élevés d’ocytocine que les hommes."

L’étude a été publiée dans la revue Psychoneuroendocrinology.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité