Le Pradaxa contre-indiqué avec certaines prothèses du coeur à cause d'un risque d'AVC

Publicité
Publicité

pradaxa anticoagulant avc© Fotolia L'ANSM annonce que le médicament anticoagulant Pradaxa® (dabigatran etexilate) ne doit plus être prescrit aux personnes porteuses de prothèses valvulaires cardiaques. Une étude clinique a comparé le dabigatran etexilate et la warfarine chez des patients ayant bénéficié d'une chirurgie de remplacement de valve cardiaque et a démontré un risque plus important d’événements thromboemboliques* (ex : AVC) et hémorragiques avec la première molécule. "Les patients actuellement traités par Pradaxa® et porteurs de prothèses de valves cardiaques doivent se rapprocher de leur médecin afin de réévaluer leur traitement" recommande l'Agence dans son communiqué. Il ne faut pas suspendre la prise du traitement avant d'avoir vu son praticien puisque le risque de thrombose peut alors être augmenté.
Le 17 janvier, l'association 60 millions de consommateurs rappelaient que le Pradaxa® était un des anticoagulants les plus prescrits par les médecins français. Or, c'est aussi l'un des plus chers avec le Xarelto® : entre 71 et 76 euros la boîte contre 3 à 7 euros pour le traitement sous AVK.

*formation de caillots sanguins pouvant entraîner une obstruction ou une diminution de la circulation du sang dans certains organes et interférer avec leur fonctionnement.

Publicité
Source : PRADAXA® : contre-indication chez les patients porteurs de prothèses valvulaires cardiaques nécessitant un traitement anticoagulant – Point d'information, 17/01/2013, ANSM.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité