Le nombre de cafés qu’il faut boire pour limiter le risque de cancer de la prostate

Le nombre de cafés qu’il faut boire pour limiter le risque de cancer de la prostate©Fotolia

A partir d’une certaine dose et s’il est particulièrement serré, le café pourrait baisser de 53% les risque de cancer de la prostate, selon une étude italienne.

Publicité
Publicité

Il suffit d’un expresso pour vous réveiller le matin....et de trois pour baisser votre risque de cancer de la prostate de 53% !, selon une étude de l’Institut Neurologique Méditerranéen Neuromed (IRCCS) de Pozzilli (Italie). Pour parvenir à ce résultat, les scientifiques ont passé au crible la consommation de café de 7000 hommes de la région italienne de Molise pendant 4 ans. Ils ont constaté une nette différence entre ceux qui buvaient trois tasses ou plus par jour, et ceux qui en buvaient jusqu’à deux. Les premiers avaient 53% de risques en moins de contracter ce cancer.

Publicité

L’efficacité du café "à l’italienne"

Au contraire des décaféinés, les cafés caféinés ont limité la prolifération des cellules cancéreuses et l’apparition de métastases. "Gardons à l’esprit que l'étude est menée sur une population centrale de l'Italie", a déclaré Licia Lacoviello, à la tête du Laboratoire d'épidémiologie moléculaire et nutritionnelle. "Ils préparent le café de manière rigoureusement italienne : haute pression, très haute température de l'eau, et sans filtre. Cette méthode, différente de celles suivies dans d'autres régions du monde, pourrait élever la concentration de substances bioactives. Il serait très intéressant, maintenant, de vérifier cet aspect."
Le cancer de la prostate est le plus fréquent chez l’homme. Il touche un homme sur neuf et est diagnostiqué en moyenne à l’âge de 70 ans.

Vidéo. La vérité sur le café

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité