La bière responsable de l’augmentation des cas de goutte

Publicité

La boisson alcoolisée pourrait expliquer la hausse des cas de goutte, maladie chronique liée à un excès d'acide urique dans le sang.

Publicité

Les patients souffrant de crise de goutte sont de plus en plus nombreux. Depuis 1970, leur nombre a presque doublé. Selon l’étude sur la prévalence et les causes de la goutte menée en Grande-Bretagne, une personne sur 35 serait concernée par cette forme d’arthrite inflammatoire.

Bière, soda et fructose à blâmer

Publicité
Si une consommation importante de viande pouvait expliquer le déclenchement de crise dans le passé, la bière pourrait aujourd’hui en être responsable, tout comme les sodas ou le fructose que l’on trouve dans certains plats préparés.

Cette observation vient renforcer les conclusions d’une précédente étude menée sur le développement de la maladie par le Dr Peter Simkin, de l’université de Washington (USA). Ses conclusions suggéraient que l’augmentation du nombre de cas de goutte était liée à une consommation croissante de fructose ainsi qu’à l’obésité.

Selon le Dr Simkin, adapter son alimentation permettrait de limiter les risques de crise. "Nous conseillons aux patients souffrant de goutte de limiter leur consommation de viande, d’éviter la bière, de se méfier des alcools forts, de boire du vin avec modération, de ne pas jeûner et de réduire leur apport en fructose", détaille-t-il.

Source : DailyMail

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité