Elle dort moins de 6 heures par nuit : voilà le résultat !

Elle dort moins de 6 heures par nuit : voilà le résultat !

Une journaliste britannique a limité ses heures de sommeil volontairement pendant une semaine. Les effets physiques comme psychiques sont impressionnants. 

Publicité
Publicité

Fatigue, émotions vives, manque de concentration… La journaliste britannique Sarah Chalmers se souviendra longtemps des effets du manque de sommeil. Dans le cadre d’une étude consacrée à l’impact des habitudes de sommeil sur l’esprit et l’organisme, menée par l’Ecole du sommeil de Londres (Royaume-Uni), cette femme de 46 ans a accepté de ne dormir que 6 heures par nuit (au lieu des 8 heures recommandées) pendant 7 jours.

Publicité

Cernes, pores dilatés, teint terne…

Un scan de son visage a été réalisé avant et après l’expérience. L’analyse du second scan montre clairement les répercussions physiques du manque de sommeil sur son visage. Des cernes sont apparues, les pores de la peau se sont dilatés, son teinte est plus terne et a rougi par endroit, et des taches brunes se sont même développées au niveau du menton.

En plus de ces désagréments physiques, la journaliste qui raconte son expérience sur le site du Dailymail précise s’être sentie "tête en l’air, maladroite et facilement irritable". Elle explique avoir pleuré après avoir cassé le pot d’une sauce dans sa cuisine par exemple. Enfin, le manque de sommeil nuit aussi au système immunitaire, le rendant plus vulnérable aux infections. "Je ne me doutais pas que réduire son temps de sommeil d’une ou deux heures par nuit pouvait avoir autant d’effets dévastateurs", s’est étonnée Sarah Chalmers. A partir de maintenant, je vous assure que je dors 8 heures, ou je sais ce qui m’attend."

Vidéo. Bien dormir pour maigrir

Publicité



Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité