Homosexualité : est-ce dans les gènes ?

Publicité

Une étude australienne aurait découvert que les personnes homosexuelles possèderaient un gène commun dans leur ADN. 

Publicité

En 1992, l'américain Dean Hamer indiquait la présence d'un chromosome commun sur plusieurs ADN homosexuels. Vivement critiquée et par manque de moyen, l'idée a été abandonnée. Aujourd'hui, en renouvelant l'expérience et en tenant compte des nouvelles avancées sur le génome humain, des chercheurs australiens confirment cette hypothèse. Ils ont passé au crible les marqueurs génétiques de deux frères homosexuels. Dans leur chromosome 8, ils ont découvert que le gène responsable de l'attirance sexuelle était le même pour les deux frères.

Une hypothèse qui tombe à l'eau

Publicité
Néanmoins, trop de questions restent inexpliquées pour émettre un raisonnement plausible sur cette nouvelle constatation. Puisqu'un gène se transmet par la filiation, comment le "gène homosexuel" pourrait-il être autant répandu aujourd'hui ? "Très peu d'homosexuels ont des enfants biologiques, du coup, ce gène aurait dû disparaître avec le temps" notent les scientifiques. Leurs recherches se poursuivent maintenant sur l'existence d'un mélange de plusieurs gènes appelés "attirance pour les hommes" et "attirance pour les femmes" dans tous les génomes humains. Selon eux, la présence plus importante d'un de ces deux types de gène influerait sur la vie sexuelle.

Source : Born this way ? an evolutionary view of "gay genes", La Trobe University , The Conversation, Juin 2014

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité