Fracture du col du fémur : 23 % de risque de décès un an après

Publicité

Une étude menée par un organisme affilié au ministère de la Santé montre l'importance des risqe de décès un an après une fracture du col de fémur et souligne que l'âge et l'état de santé préalable sont déterminants chez les patients.

Publicité

La fracture du col du fémur est un accident de la vie quotidienne fréquent avec l'âge. Causée par une chute ou de l'ostéoporose, cette fracture nécessite une opération qui consiste à remplacer l'articulation de la hanche par une prothèse. Mais si cette procédure est courante, les complications sont courantes, pouvant même aller jusqu'au décès. Selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), près de 95 000 patients de plus de 54 ans, dont trois quarts de femmes, ont été hospitalisés pour une fracture du col du fémur en 2008-2009.

"Toutes causes confondues, 23,5 % des patients de 55 ans ou plus meurent dans l’année qui suit une fracture de l’extrémité supérieure du fémur (FESF)", précise un document publié par l'organisme, basé sur les chiffres de l'Assurance maladie. Plus l'âge est avancé, plus la mortalité augmente. "Inférieure à 15 % avant 65 ans chez les hommes, elle est supérieure à 30 % à partir de 75 ans et atteint 64 % chez les plus âgés. Chez les femmes, elle est inférieure à 10 % avant 70 ans, elle ne dépasse 30 % qu’à partir de 90 ans,atteignant 42,4 % chez les plus âgées", précisent les auteurs.

Publicité
Publicité
Comme l'âge, un autre facteur est déterminant, quel que soit le sexe : les maladies chroniques. En clair, la santé du patient lors de son hospitalisation est déterminante pour son rétablissement. "C’est donc l’état de santé du patient, son âge et son sexe qui sont les plus corrélés à sa survie. Réduire la mortalité en relation avec les FESF implique donc d’agir sur les facteurs favorisant sa survenue : le traitement de l’ostéoporose chez la femme et l’homme, l’encouragement à l’activité physique et l’éducation à la prévention des chutes, dont l’efficacité a été prouvée", concluent les chercheurs.
rs.

Vidéo. Les fractures

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité