Manquer de sommeil est mauvais pour votre coeur

Publicité

Les personnes dormant trop peu favorisent un durcissement de leurs artères, ce qui augmente le risque de problèmes cardiovasculaires, selon une nouvelle étude scientifique.

Publicité

© FotoliaOn ne le dira jamais assez, une bonne nuit de sommeil est excellente pour votre santé. Et à l’inverse, un sommeil insuffisant, de mauvaise qualité ou trop important risque d’endommager vos artères. C’est ce qu’avance une étude scientifique publiée ce 10 septembre dans la revue Arteriosclerosis, Thrombosis and Vascular Biology.

"Entre un tiers et un quart de la population générale souffre d’un sommeil inadapté, qu’il soit insuffisant ou de mauvaise qualité", explique le Dr Chan-Won Kim, co-auteur de l’étude et chercheur à l’Université de Médecine Sunghyunkwan de Séoul (Corée du Sud), cité par l’agence de presse britannique Reuters. "Nous avons cherché à savoir si un sommeil d’une durée ou de qualité inadéquate était lié à des marqueurs précoces de maladies cardiovasculaires, chez des adultes dénués de problèmes cardiaques", précise le scientifique.

Publicité
7 heures par nuit : un bon compromis

Pour l’étude, plus de 47 000 hommes et femmes d’environ 42 ans ont complété un questionnaire au sujet de leurs habitudes de sommeil. Ils ont également subi des tests pour repérer la présence d’éventuelles lésions de calcium et de plaques dans les artères menant au cœur, un signe précurseur de problèmes cardiaques. La rigidité des artères des jambes a également été mesurée, car c’est un indice du vieillissement vasculaire.
Résultats : les petits dormeurs (5h de sommeil ou moins) avaient 50% de calcium en plus dans leurs artères coronaires (artères qui entourent le coeur) que les participants dormant sept heures par nuit. Mais curieusement, le fait de trop dormir n’est pas bon non plus. Ainsi, les gros dormeurs (plus de 9h par nuit) avaient 70% de calcium en plus que ceux dormant sept heures seulement.

"Plus le taux de calcium dans les artères coronaires est grand, plus le risque d’avoir un jour une attaque cardiaque est important", précise le Dr Kim.
"Les plus faibles risques de maladies vasculaires ont été observés chez les adultes dormant sept heures par jour et attestant d’un sommeil de qualité", a conclu le Dr Yoosoo Chang, co-auteur de l’étude.

Selon l’étude, les petits dormeurs étaient plus susceptibles d’être âgés, de souffrir de dépression, de diabète de type 2 ou de fumer. Les chercheurs recommandent d’adopter un mode de vie sain et de privilégier un sommeil de qualité, notamment en s’éloignant de ses appareils électroniques avant le coucher.

Vidéo. Comment optimiser son sommeil ?

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité