Charlie Hebdo : Le mentor des frères Kouachi, élève infirmier à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Publicité

Farid Benyettou, l'homme qui aurait radicalisé les deux frères responsables de l’attentat du journal satirique, était en stage à l’hôpital qui a accueilli les rescapés mercredi dernier.

Publicité

Incompréhension totale après la révélation de nos confrères du Parisien . Farid Benyettou, l’homme qui serait responsable de la radicalisation des frères Kouachi alors qu’il était l’émir de la filière des Buttes-Chaumont à Paris, est élève infirmier à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le 13e arrondissement parisien. C’est ce même hôpital qui a accueilli les blessés de l’attentat contre le journal Charlie Hebdo, mené par les frères Kouachi mercredi 7 janvier. Farid Benyettou ne travaillait pas le jour de la tuerie mais il devait reprendre son service la nuit du vendredi, ce qui n’a pas été le cas. "On ne peut pas imaginer que cet homme, que tout le monde présente comme l’un des principaux mentors des frères Kouachi, aurait pu accueuillir les victimes de ses anciens protégés ", explique un médecin au Parisien .

La polémique de la formation d’infirmier

Publicité
C’est après sa sortie de prison en 2011 - il avait été condamné pour des faits terroristes- que Farid Benyettou s'est inscrit dans une école d’infirmiers. Au début du mois de janvier 2015, l’homme de 32 ans rejoint l'équipe des urgences de la Pitié-Salpêtrière pour un stage. Ce cas particulier soulève plusieurs questions sur la formation, puisqu’il faut normalement fournir un extrait de casier judiciaire vierge pour y avoir accès. L’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) a expliqué au quotidien que la situation de l’homme était connue aussi bien de l’école que des services de police, avant de rajouter que la production d'un extrait de casier judiciaire n’est pas obligatoire pour exercer dans un établissement privé.

Dans une interview sur la chaîne de télévision I-Télé, lundi 12 janvier, Farid Benyettou a "condamné ce qui a été fait" par les frères Kouachi lors de l'attaque de Charlie Hebdo. Pour lui, "c'est le pire crime" et cela "va à l'encontre des valeurs de l'islam." Retrouvez ci-dessous la totalité de ses déclarations.

Vidéo. L'interview de Farid Benyettou sur I-télé

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité