Changer sa façon de marcher : un signe précoce de Parkinson

Publicité

Les changements de la façon de marcher d'une personne pourraient être un signe précoce du déclin cognitif de la maladie de Parkinson, selon une étude britannique.

Publicité

Les chercheurs de l’université de Newcastle (Royaume-Uni) affirment avoir découvert un lien entre le changement de démarche d’une personne et la baisse de ses fonctions cognitives. Ils ont analysé la façon de marcher de 120 personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

La marche pour diagnostiquer Parkinson

Publicité
Ils ont constaté que la démarche des participants, plus lente, irrégulière, avec des mouvements de balancements et des pas plus courts pouvait être assimilée à leur déclin cognitif. Jusqu’alors seuls des tests cognitifs permettaient d’identifier la maladie.

En prenant en compte ces nouveaux indicateurs, les médecins pourraient diagnostiquer plus tôt Parkinson. Bien que la maladie ne puisse être guérie, un diagnostic précoce aide à mieux gérer les symptômes. Des travaux sont encore en cours pour confirmer s’il est possible de prédire le déclin cognitif et le risque de démence par l'analyse de la démarche.

Vidéo : Parkinson, qu'est-ce que la stimulation cérébrale ?

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité