Ce que votre partenaire pense pendant un rapport intime

Publicité

Tracey Cox, célèbre sexologue anglaise  a interrogé plusieurs couples afin de savoir ce qu'hommes et femmes pensent au moment de passer à l'acte sous la couette. Révélations.

Publicité

Les relations sexuelles seraient certainement moins compliquées si on pouvait être un moment dans la tête de l'autre. C'est une solution que propose Tracey Cox, célèbre sexologue anglaise. Après avoir interrogé plusieurs couples sur les pensées qui leur traversent la tête la première fois qu'ils sont sur le point de coucher avec quelqu'un. Elle retranscrit le florilège des témoignages qu'elle a recueilli.

Ce que les hommes pensent : "Oh mon dieu c'est vraiment entrain d'arriver j'espère que ça va redescendre un peu", penser l'un des hommes interrogé. "Elle est vraiment très belle il faut que je me contrôle", rapporte un autre ou encore : "il faut que pense à quelque chose pour que ça dure au moins 30 minutes. "Chez les hommes c'est surtout une question de contrôle de leur surexcitation qui pourrait les conduire à finir plus vite que prévue" qui les préoccupe, explique la sexologue.

Publicité
Publicité
Ce que les femmes pensent : Du côté de ces dames c'est surtout une question d 'apparence. "Si je m'allonge comme ça mon ventre aura l'air plus plat et il ne verra pas mes fesses non plus", confesse l'une des volontaires. Pour une autre c'est surtout une question de parfum : "j'espère que je n'ai pas une odeur désagréable à cet endroit", confie-t-elle. La jalousie fait également partie du tableau pour certaines : "Mon dieu où est-ce qu'il a appris à faire ça je suis sûr que c'est avec cette fille il doit certainement encore penser à elle", fait également partie des confessions données à la sexologue. "Je suis sûr le point de venir c'est génial pourquoi est-ce qu'il arrête maintenant ?", "J'avais oublié à quel point c'était bon est-ce que je doit lui faire un câlin non il s'en fiche c'est un garçon". "Pour les femmes deux problèmes arrivent principalement soit elles sont extrêmement excitées et lubrifiées et ont peur que cela gène l'homme, soit elles ne le sont pas assez et le stress va rajouter de la difficulté à faire venir le plaisir", explique la spécialiste.
te.

Vidéo. La première fois avec votre partenaire



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité