6 choses à ne pas faire avec une personne bipolaire

Famille, conjoint, ami... L'un de vos proches passe sans arrêt d'un état dépressif ou agressif à l'euphorie totale ? Voici toutes les réactions qu'il ne faut pas avoir pour éviter de déclencher des crises et faire en sorte que votre relation se passe mieux.

Publicité

Réagir de manière impulsive

© Fotolia"Une personne bipolaire a avant tout besoin de calme et de réassurance", rappelle le Dr Christian Gay, psychiatre, spécialiste des troubles bipolaires et auteur du livre Vivre avec un maniaco-dépressif .

Publicité
L'essentiel est de ne pas se laisser déborder par ses émotions.
En phase maniaque, le patient "colle" en effet à l‘atmosphère générale, et répond au quart de tour par des réactions disproportionnées. Face à un interlocuteur agité, il surenchérit et lorsqu’un patient agresse verbalement, répondre sur le même ton ne peut qu’aggraver ses réactions. En phase dépressive, le patient peut aussi se montrer agressif ou irritable mais il ne faut pas répondre avec les mêmes armes.

Ce qu'il faut faire : mieux vaut essayer de prendre de la distance et de relativiser parce qu'on sait que la personne est bipolaire. Pas toujours facile, mais adopter la réaction adéquate peut se travailler par exemple en thérapie de groupe. Et s'il vous arrive de "craquer" et de réagir de manière un peu trop impulsive, pas la peine de culpabiliser, cela arrive à tous les proches de personnes bipolaires.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité