Bio, grands crus, traditionnels... 92 bouteilles de vin contaminées par les pesticides !

Publicité

Après avoir analysé 92 bouteilles de vin bio, grands crus ou traditionnels, l'UFC-Que-Choisir annonce que la totalité est contaminée par les pesticides.

Publicité

Rouges, blancs, rosés, grands crus, bio, traditionnels... "Les résultats de nos analyses sont alarmants" annonce Jean-Paul Geai, rédacteur en chef de l'UFC-Que-Choisir. Au total, l'association a passé en revue 92 bouteilles de vin vendues 1,60 à 15 euros et le verdict est le même : tous contiennent des traces de pesticides. Ainsi, sur les 165 molécules recherchées parmi celles que l'on retrouve dans les pesticides habituelles pour contrer les parasites de la vigne (mildiou...), 33 ont été détectées dans les crus, dont certaines normalement interdites en France. Dans certaines bouteilles, on peut même trouver 9 à 14 molécules différentes (Mouton Cadet 2010 par exemple).

Le pire : les vins de bordeaux

Publicité
Les vins contenant le plus de pesticides seraient les bordeaux. Le trio "gagnant" étant le Château Roquetaillade-le-Bernet 2011 (Graves blanc, 7 résidus de pesticides - 1682 µg/kg), le Blaissac Valensac Morency 2012 (bordeaux, 13 résidus - 582 µg/kg) et le Merlet Bellevue Bonhur 2011 (bordeaux, 11 résidus, 569 µg/kg). Dans la globalité, les analyses ont montré que les vins du sud-ouest sont les plus touchés par les pesticides. Cette région étant souvent frappée par les intempéries, les pesticides sont utilisés pour prévenir les maladies de la vigne.

Le mieux : les vins de Provence

Selon l'enquête de l'UFC Que Choisir, les vins de Provence et ceux de la vallée du Rhône ont le niveau de pesticides le plus faibles.

Et les bio alors ?

Les vins bio ne sont pas exempts de pesticides. Quatre bouteilles sur dix contenaient notamment des teneurs non négligeables de phtalimide. Cependant, il faut le souligner que leurs pesticides ne sont pas retrouvés sur les vignes, mais sur les raisins. Les molécules se posent en fait en apesanteur et peuvent provenir par exemple des propriétés voisines.

Pas de limites de pesticides pour les vins en France

Oui les pesticides sont dangereux pour la santé. C'est pour cela que l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) fixe des limites maximales de résidus (ou LMR). Dans les vins analysés par l'association, les teneurs étaient inférieures aux LMR. Mais comme le fait justement remarquer Jean-Paul Geai :"Il n’existe pas de LMR pour le vin, mais seulement pour le raisin en cuve." Il recommande ainsi que soit édicter des "LMR crédibles pour le vin". En attendant, mieux vaut quand même limiter sa consommation.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

Source : Enquête de l'UFC-Que-Choisir sur les vins, 24 septembre 2013.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité