Alerte sur la qualité des aliments premiers prix

Publicité

Viande impropre à la consommation, moisissures... Dans un rapport confidentiel sur la sécurité alimentaire, la Cour des comptes s'inquiète de la qualité des aliments "premiers prix".

Publicité

Viande gris verdâtre, excréments de souris, fromage ramassé sur le sol pour être ensuite vendu fondu... Après avoir enquêté sur la qualité des aliments dits "premiers prix", la Cour des comptes a remis en février dernier un rapport confidentiel inquiétant. Le Télégramme qui a pu le consulter en révèle le contenu. "La cour des Comptes semble avoir été particulièrement choquée par certaines découvertes" note le quotidien breton. En plus de noter des produits impropres à la consommation humaine, le rapport pointe du doigt les viandes séparées mécaniquement dites VSM utilisées très largement dans la charcuterie ou les produits de viande premier prix. Les VSM sont des "produits obtenus par l'enlèvement, à l'aide de moyens mécaniques, de la viande des os ou des carcasses de volailles et peuvent contenir des résidus d'os, de cartilage ou de moelle" indique le ministère de l'Agriculture.

"Des répercussions sur la santé publique"

Publicité
La brigade nationale d'enquêtes vétérinaires et phytosanitaires (BNEVP) a également constaté des "manquements graves aux conditions d'hygiène" et des "failles de traçabilité". Pour la Cour des comptes, la conclusion est claire : "L'offre des produits premiers prix peut paraître attractive, mais leur consommation systématique, par une population croissante, pourrait avoir, à terme, des répercussions sur la santé publique ».

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité